• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] BÉZIERS : SANS PAPIERS, YVES VOIT SES RÊVES DE FOOTBALL PRO S’ENVOLER

[SOCIÉTÉ] BÉZIERS : SANS PAPIERS, YVES VOIT SES RÊVES DE FOOTBALL PRO S’ENVOLER

Yves attend que l’administration lui délivre une carte d’identité pour passer ses diplômes, voter, voyager… Vivre en somme.

Yves est âgé de 21 ans. Il se bat depuis des années pour obtenir sa carte d’identité française. Mais un blocage administratif l’empêche d’obtenir ce sésame. Du coup, alors que le tribunal d’instance de Béziers lui a fourni un certificat de nationalité française, rien ne bouge. C’est l’ensemble de ses projets qui s’effondre.
« J’ai été approché par le centre de formation du club de foot de l’AJ Auxerre. Je n’ai pas pu y rentrer faute de carte d’identité. L’équipe nationale de Côte d’Ivoire souhaitait me recruter, cela n’a pas pu se faire non plus faute de documents administratifs. Ce sont des rêves de gamins qui s’évaporent », explique Yves.
Pas de bac faute de pièce d’identité

Ce dernier a été reconnu quelques mois après sa naissance par son père français. Avec sa mère, il est venu vivre en France et les ennuis ont commencé très rapidement quand il s’est agi d’inscrire Yves dans des centres de garderie ou bien encore pour des examens. Il n’a jamais pu participer à un voyage scolaire et n’a pas pu passer son baccalauréat faute de pièce d’identité. Pour son permis de conduire, cela a été la même chose. Et cela continue, il ne peut pas voter, encore moins voyager et les comptes bancaires lui sont interdits. Aujourd’hui, tout l’avenir d’Yves est bloqué.
« Je n’ai même pas droit à la Sécurité sociale et je ne peux bénéficier d’aucune aide car je ne suis pas non plus Ivoirien. Tout est incompréhensible. »
Une carrière de footballeur contrariée

Dernièrement, un agent est venu chercher Yves pour jouer dans une équipe suisse. Là encore, faute de papiers de son pays d’origine, ou de la France, il n’a pu honorer cette offre. Une déception de plus.
« Je ne suis pas Français de naissance, mais je ne connais que la France. J’ai rempli toutes les obligations des jeunes, à savoir les journées citoyennes et autres examens que l’ont fait passer dans les établissements scolaires. Je n’ai jamais eu de soucis. Cela fait des années que mes parents se battent pour que l’administration française me délivre ma carte d’identité et rien ne bouge. Nous ne savons plus quoi faire aujourd’hui. »
« Le seul souci, c’est l’administration »
Yves, voyant ses chances de devenir footballeur professionnel s’amenuiser ne baisse pas les bras. Il se refuse au laisser-aller. Il veut de nouveau passer son bac. Mais l’administration va encore bloquer son dossier. Les services sociaux et de formation qui le suivent le décrivent comme : « Un garçon plein de courage et d’envie de réussir. Le seul souci avec lui, c’est l’administration qui ne remplit pas ses obligations et qui risque, à force de lenteurs, de nuire à toutes ses ambitions. Yves est un jeune qui a des capacités qu’un simple document administratif est en train de mettre à mal. »

Source :

http://www.midilibre.fr/2014/11/07/yves-ne-demande-rien-sauf-d-acceder-a-ses-droits,1077804.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook