• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] AFRIQUE DU SUD : LE GOUVERNEMENT INVESTIT 2 MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE FMI

[SOCIÉTÉ] AFRIQUE DU SUD : LE GOUVERNEMENT INVESTIT 2 MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE FMI

Le 19 juin 2012, lors du G20 à Los Cabos (Mexique), le gouvernement sud-africain a annoncé un prochain investissement de 2 milliards de dollars américains de ses réserves dans le Fonds monétaire international (FMI). Cette somme est destinée à aider les pays de la zone euro car l’Afrique du Sud effectue un quart de son commerce extérieur avec l’Union européenne. Ce pays est donc aussi touché par la crise qui affecte la zone euro.

La présidence sud-africaine a justifié son soutien au FMI: « Le capital de ce prêt sera au final remboursé à l’Afrique du Sud. C’est comme prêter de l’argent à une banque très forte et pas un prêt risqué (…) Le fonds sera investi et rapportera des intérêts, et ne sera utilisé qu’en cas d’urgence (…) Notre contribution au FMI est destinée à essayer de conjurer la crise de recommencer ».

Au lieu de venir en aide aux pays africains, l’Afrique du Sud préfère aider les pays européens. Pourquoi privilégier les intérêts des Occidentaux ? Une confédération de syndicats locaux nommée Cosatu critique vivement l’approche du pouvoir : « La réalité est que l’Afrique du Sud est une économie parmi les plus en difficulté du monde, avec des niveaux massifs de chômage, pauvreté et inégalités, bien plus élevés que dans n’importe quel pays du G20, et elle aurait davantage vocation à être bénéficiaire que contributeur ».

De plus, les Blancs dans ce pays ont encore un poids économique très important puisqu’ils occupent encore en majorité des postes de direction ou de cadres. Ensuite le salaire mensuel moyen d’un homme noir s’élève à 2.400 rands (soit 245 euros) contre 19.000 rands (soit 1.935 euros) pour un homme blanc, la différence des deux revenus en dit long sur la ségrégation toujours présente au niveau économique.

Image d’illustration : Christine LAGARDE, directrice générale du FMI et Jacob ZUMA, président sud-africain.

[ad#ad-adsente-texte-3]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook