• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] 14 AFRO-COLOMBIENS ASSASSINÉS À BOGOTA DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE

[SOCIÉTÉ] 14 AFRO-COLOMBIENS ASSASSINÉS À BOGOTA DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉE

Il y a des secteurs à Bogota où les afro-descendants restent enfermés dans leurs maisons. Les menaces de mort par racisme, a dénoncé la communauté afro, sont fréquentes dans les localités comme San Cristóbal, Kennedy, Usme, Suba et Rafael Uribe Uribe.

La situation de cette population s’est faite visible par le biais d’un sit-im qu’ils ont fait jeundi dernier à la Plaza de Bolívar.

Les assassinats d’Edward Samit Murillo et de Daniel Perlaza le 9 avril dernier à Ciudad Bolívar ont motivé cette protestation. Les deux jeunes étaient des danseurs et selon les témoins de l’assassinat, les tueurs leur ont crié “il faut en finir avec ces noirs”.

“La problématique est particulièrement vécue par les jeunes. Nous demandons l’accompagnement du Procureur général, de la célérité dans les enquêtes. On ne peut pas permettre la violence raciale à Bogotá, avec le Procureur Général et le District, nous allons élaborer une stratégie pour attaquer le problème. Nous demandons un plan de protection pour les victimes ”, a indiqué Juan de Dios Mosquera, leader de la communauté afrocolombienne.

La secrétaire du Gouvernement de Bogotá, Gloria Flórez Schneider, a manifesté sa solidarité avec les familles des victimes : “quatorze crimes ont été enregistrés cette année, dont les plus vulnérables sont les jeunes, cela nous oblige à renforcer les actions nécessaires pour que ces lamentables situations ne se reproduisent pas, nous avons demandé aux autorités une enquête judiciaire car l’impunité ne peut pas prévaloir ”.

Le Secrétariat du Gouvernement a des indices de supposées bandes délinquantes qui seraient impliquées dans ces affaires. “Nous avons également mis en évidence les actions de groupe d’extrême droite contre la population afrodescendante. Les mécanismes d’enquête judiciaire doivent être renforcés”, a indiqué Fanny Quiñonez, directrices des Affaires Ethniques du Secrétariat du Gouvernement.

La secrétaire du gouvernement a annoncé pour le 26 avril prochain une consultation dans 12 localités de Bogotá avec les communautés afrodescendantes: “nous avons déployé une campagne massive contre le racisme qui puisse permettre que cette ville se mtte en adéquation avec sa responsabilité, Bogota étant multiethnique et pluriculturel. Nous sommes liés aux organisations sociales afrodescendantes dont nous avons besoin qu’elles nous accompagnent dans cet effort pour un meilleur vivre de la population afro à Bogotá. Nous avons 12 cas afros dans lesquels il y a une présence institutionnelle”, a-t-elle indiqué.

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

Source: http://www.elcolombiano.com/en-bogota-han-asesinado-14-afrodescendientes-en-lo-corrido-del-ano-KE1732826

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook