SÉNÉGAL : UN PAS VERS L’ÉMERGENCE AVEC LE TER

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a réceptionné, ce lundi 14 janvier, le Train express régional (ter) (ligne de chemin de fer électrique à écartement standard) et inauguré la Gare ferroviaire de Dakar. Une innovation majeure dans le système du transport interurbain sénégalais et un pas important vers la réalisation du Plan Sénégal Émergent (PSE). 

Le Ter, un projet innovateur

Le Train express régional (Ter) est l’un des projets phares du Plan pour un Sénégal émergent (PSE). Cette infrastructure estimée à 656 milliards de francs CFA, acquis grâce au soutien financier de partenaires économiques de l’Etat du Sénégal, selon l’Agence de presse sénégalaise, répond à la modernisation des transports ferroviaires et participe au développement humain durable du pays. Le Ter qui relie Dakar, Rufisque, Diamniadio, l’aéroport international Blaise Diagne permettra de désenclaver la banlieue de Dakar. Il comprend, une rénovation du bâtiment voyageur de Rufisque. La Création d’une gare emblématique à Diamniadio. Il sera en substitution du Petit Train de Banlieue (PTB) existant, et fournira une liaison avec l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD). Le démarrage effectif du Ter est prévu dans six mois, le chef de l’Etat a promis de sensibiliser davantage les piétons sur les dangers du Ter, premier du genre en Afrique subsaharienne.

Les caractéristiques techniques du train express régional (Ter) 

Le Ter est doté d’un chemin de fer rapide (160 km/h) et sûr aux standards internationaux. Il dispose également d’une double voie à écartement standard pour voyageurs plus une voie métrique pour fret. On peut aussi lire sur la fiche technique, une ligne électrifiée (25 kV) et un dépôt de maintenance, un matériel roulant bi mode (4 caisses), un maintien pour le fret de la capacité existante sur des voies séparées, avec possibilité de passer au gabarit standard, dix-neuf kilomètres de lignes nouvelles entre Diamniadio et Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), une emprise totalement sécurisée et clôturée. Le maintien d’un service minimum pendant les travaux sera assuré pour ne pas fragiliser l’économie de la région.

Quel impact sur la population sénégalaise 

Le Train Express Régional (TER) Dakar-Diamniadio-AIBD, va impacter dans le développement futur du Sénégal en assurant la première liaison ferroviaire rapide, desservant 14 gares et transportant jusqu’à 115 000 passagers par jour, en moins de 45 minutes, entre Dakar et l’aéroport international Blaise Diagne(AIBD). Pour résoudre le problème de la grande pauvreté au Sénégal, il ne faut pas que des mesures sociales, il faille travailler et créer les conditions pour que chacun puisse tirer son épingle de jeu. Les personnes qui travailleront sur le TER seront en majorité des enfants du Sénégal. Ils seront issus de toutes les couches sociales du pays. Chacun dans le domaine qui le concerne gagnera sa vie et pourra subvenir aux besoins de sa famille. En revanche, le Ter n’a pas que des côtés positifs, surtout pour ceux qui ont leurs maisons situées sur le tracé de la ligne ferroviaire de Dakar qui sont obligés de quitter leurs lieux d’habitation. L’Etat leur a octroyé 50 milliards de francs CFA en guise de dédommagement et a mis 2.500 parcelles à leur disposition, pour qu’ils puissent construire de nouvelles maisons, selon Macky Sall. Mais le retard ou le non-paiement de leurs droits d’indemnisation ont occasionné des protestations. Aussi, le coût du Ter est jugé excessif selon une partie de la population occasionnant des critiques à l’encontre du Président.

Le Plan Sénégal Émergent (PSE) en phase de réalisation 

Le Sénégal a mis en place une initiative innovante et déterminante dans la recherche de développement économique et social du pays. Le Plan Sénégal émergent (PSE) a pour ambition de porter le taux de croissance à 7 % pour une période de dix ans au moins. Le pays de la Téranga vient d’inaugurer le TER, le plus grand projet économique du Sénégal indépendant. Le pôle urbain de Diamniadio a été électrifié, plus de 2000 villages ont bénéficié de ce programme. De grands projets pour un avenir meilleur pour le Sénégal sont en cours. Dakar est en train de changer économiquement et le génie sénégalais se manifeste à travers les rues de Dakar. Bien entendu tout n’est pas rose, le Sénégal est un pays en voie de développement. Pour espérer atteindre ses objectifs l’Etat devra faire preuve d’une gestion rigoureuse de son économie, mettre l’intérêt du peuple en priorité et non les intérêts d’un groupe restreint.

KHOUDIA GAYE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook