• Accueil
  • >
  • SANTÉ
  • >
  • [SANTÉ] LA FEMME AU VISAGE RAVAGÉ PAR LE CANCER

[SANTÉ] LA FEMME AU VISAGE RAVAGÉ PAR LE CANCER

 

La femme au visage ravagé par le cancer

Un documentaire sur Tambu Makinzi nommé «La Femme sans visage» sera diffusé ce soir sur Channel 5. Tambu Makinzi, une jeune femme sud-africaine de 27 ans, a été diagnostiquée d’un rare cas de cancer osseux que l’on appelle « Chondrosarcome ».

Le signe caractéristique de ce cancer est la douleur et le gonflement de la zone touchée.

C’est en 2007 que Tambu Makinzi apprend qu’elle est atteinte de la maladie. Après avoir souffert de violents maux de tête, la jeune maman apprend par les médecins qu’elle est atteinte du Chondrosarcome. C’est donc une série d’opérations sans succès qui s’enchaînent alors.

Malgré la chimiothérapie et la radiothérapie, la tumeur revenait de plus en plus agressive. Cette tumeur a d’ailleurs littéralement défiguré le visage de Tambu, la privant de son odorat et provoquant même le déplacement de son œil gauche. On ne lui prédisait alors quelques mois à vivre.

Tambu Makinzi a alors parcouru près de 9600 km afin de se faire soigner par l’équipe du professeur Hutchison, chirurgien spécialisé en reconstruction faciale à l’hopital Barts à Londres.

C’est donc une équipe de 6 chirurgiens qui se sont mobilisés afin d’essayer de sauver la vie de la jeune femme. Le professeur Hutchinson a alors averti que si la greffe ne prenait pas, la patiente pourrait y laisser sa vie. Ce à quoi Tambu avait répondu :

«  Je suis trop jeune, je ne vais pas laisser ma fille Pearl. Je ne vais pas mourir car j’ai une fille qui a besoin de sa mère. Je suis une personne déterminée, je vais me battre. Je sais que ce n’est que le début, je vais donc être forte, le professeur Hutchinson est mon dernier espoir »

Lorsque l’opération a été programmée, il était question de retirer dans un premier temps les 2kg de tumeur qui envahissait le visage de la malade tout en appuyant sur son cerveau, ses yeux et son nez. Les médecins ont ensuite utilisé la chair de la jambe et deux côtes afin de recréer le nez et les os de la mâchoire, puis reconstruire le trou laissé dans le visage de leur patiente. L’opération qui a duré environ 24 heures, n’a pas pour autant garanti que Tambu était totalement tiré d’affaire. C’est après une seconde chirurgie ; lorsque les médecins ont pu obtenir un apport sanguin au deuxième volet de peau que le processus a pu être considéré comme réussi.

Après un total de 39 heures d’opérations suivies de 9 semaines de séjour à l’hôpital, Tambu, sa famille et les médecins ont donc enfin pu fêter cette réussite.

« C’est un long processus, je ne suis pas à 100 % mais rien n’a changé, je suis la même vieille Tambu. Si ce n’était pas Pearl, je ne pense pas que je me serais aussi durement battue que je l’ai fait. Je me suis dit que je devais le faire pour ma fille. Aussi, Peddy a été là quand cela a commencé et il ne l’a jamais mise de côté.»

 

NegroNews

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook