• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Sahel : La France envoie 600 autres soldats pour renforcer « Barkhane »

Sahel : La France envoie 600 autres soldats pour renforcer « Barkhane »

A l’aube du sommet de Pau, les décisions se concrétisent dans le Sahel en ce qui concerne la force Barkhane. Le gouvernement français dans sa lutte contre le terrorisme dans le Sahel, veut renforcer ses effectifs militaires. 600 soldats vont renforcer Barkhane et tenter de repousser les assauts djihadistes en forte recrudescence dans la région.

Le sommet de Pau semble tenir ses promesses. La France lance les grandes manœuvres dans le Sahel, au grand bonheur des soldats de la force Barkhane. Déployé depuis plus de cinq ans dans le Sahel, ce détachement spécial de l’armée française, va voir une fois de plus ses effectifs renforcés.

Convoi de la force Barkhane dans le Sahel

Au regard des actions djihadistes de plus en plus meurtrières, Emmanuel Macron a donc décidé de renforcer la présence des forces françaises engagées pour l’opération « Barkhane ». Initialement prévus à 200 militaires, ce sont finalement 600 hommes qui vont consolider les forces françaises au Sahel.

En effet, de 4 500 hommes actuellement, les forces armées françaises du Sahel devraient atteindre les 5100 hommes d’ici à fin février 2020. Celles-ci essentiellement au sol, seront lourdement équipées. Elles disposeront entre autres d’une centaine de véhicules dont des blindés lourds, blindés légers et logistiques, a appris l’Agence française de presse (AFP) d’une source militaire.

Il faut dire qu’après la perte en novembre 2019 de 13 soldats dans un accident entre deux hélicoptères au combat, la France veut redorer son blason dans une opération, qui suscite de plus en plus de critiques, notamment au sein de l’opinion publique africaine.

Des résultats attendus pour Barkhane et alliés

A l’inverse des américains qui ont souhaité eux, se retirer, la France réaffirme son engagement à lutter contre le djihadisme en Afrique et en particulier au Sahel. Mais la tâche n’est pas si facile. L’opinion se demande en effet, comment expliquer la recrudescence des attaques djihadistes dans la régions malgré la forte présence des militaires français.

En effet, le G5 Sahel qui regroupe le Burkina Faso, le Mali, le Tchad, le Niger et la Mauritanie, n’arrive pas à repousser conjointement le terrorisme dans cette région. Secourues et épaulées par la France via la force spéciale Barkhane, les armées des Etats du G5 Sahel ne parviennent-elles toujours pas à repousser le terrorisme. Une situation assez cocasse tant les moyens armés déployés sont importants.

Avec 600 soldats en plus, l’on imagine forcément que le problème est pris au sérieux et que cette fois-ci, l’on n’enregistre plus des cas d’attaques djihadistes, comme se fut d’ailleurs le cas le weekend dernier au Burkina Faso.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter, Rédacteur, blogueur, Réalisateur et écrivain gabonais de 28 ans. Célibataire et sans enfants.

  • facebook
  • twitter
  • linkedIn
  • vimeo
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video