• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Sadio Mané opte pour le social au détriment d’une vie de luxe

Sadio Mané opte pour le social au détriment d’une vie de luxe

L’international sénégalais, Sadio Mané préfère construire des hôpitaux, des écoles et venir en aide aux plus démunis au lieu de s’offrir vie de luxe. Le numéro 10 de Liverpool, originaire de Bambali, un village situé au sud du Sénégal dans la région de Ziguinchor, ne cesse de le démontrer par sa façon de s’habiller, ses apparitions sur les réseaux sociaux et les médias en général montrent la modeste vie que l’attaquant des Reds vit.

Il n’hésite pas à financer la construction d’infrastructures importantes au Sénégal afin d’améliorer les conditions de vie et de participer au développement de son pays, un pays dont le taux de pauvreté était évalué à 46,7 % selon la banque mondial en 2018 : «Pourquoi voudrais-je 10 Ferrari, 20 montres ou 2 avions? J’ai survécu à des moments difficiles, je jouais au football pieds nus, je n’avais aucune éducation. Mais aujourd’hui, je peux aider mon peuple à construire des écoles, des stades et à acheter des vêtements et de la nourriture. Je préfère que mon peuple reçoive une partie de ce que la vie m’a donné», avait confié Sadio Mané lors d’un entretien.

«J’ai construit des écoles, un stade, nous fournissons des vêtements, des chaussures, de la nourriture pour des personnes qui sont dans une extrême pauvreté. En outre, je donne 70 euros par mois à toutes les personnes d’une région très pauvre au Sénégal, ce qui contribue à l’économie familiale. Je n’ai pas besoin d’afficher des voitures de luxe, des maisons de luxe, des voyages en jet privé. Je préfère que les miens reçoivent un peu de ce que la vie m’a donné.».

Admirer par plusieurs grands joueurs du monde, Didier Drogba l’assimile au français N’golo Kanté : «Pour moi Mané est un peu comme Ngolo Kanté, ce n’est pas quelqu’un d’extravagant, ce n’est pas quelqu’un qu’on voit dans les réseaux sociaux».

 

Prince Khalil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook