• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • LE RWANDA SE DIT PRÊT À ACCUEILLIR 30 000 MIGRANTS « PRISONNIERS EN LIBYE »

LE RWANDA SE DIT PRÊT À ACCUEILLIR 30 000 MIGRANTS « PRISONNIERS EN LIBYE »

A la suite de la diffusion par CNN d’images montrant un « marché aux esclaves », l’Union africaine par la voix de Moussa Faki Mahamat président de la commission, a appelé à l’aide les pays du continent. « Le Rwanda discute actuellement pour voir comment il peut aider à accueillir des migrants prisonniers en Libye », a déclaré ce mercredi la ministre rwandaise des affaires étrangères. « Le nombre et les moyens sont encore en discussion, mais le Rwanda estime à environ 30 000 » le nombre de migrants pouvant être accueillis, a-t-elle ajouté.

« Etant donné la philosophie politique du Rwanda et notre propre histoire, nous ne pouvons pas rester silencieux quand des êtres humains sont maltraités et vendus aux enchères comme du bétail », a déclaré la cheffe de la diplomatie rwandaise, Louise Mushikiwabo. Le Rwanda est ainsi le premier pays Africain à proposer son hospitalité à 30.000 migrants en provenance de Libye. Dans son communiqué, le ministère rwandais des Affaires étrangères se dit prêt « à collaborer étroitement avec l’Union Africaine, le secteur privé et les autres partenaires amis du Rwanda, pour pouvoir assurer des conditions d’accueil et de confort minimum à ceux qui en auront besoin »

La décision de Kigali a été fortement apprécié par le président de la commission de l’union Africaine, qui n’a pas manqué de le faire savoir à travers un tweet : « Je me réjouis de relever que le Rwanda nous a contacté pour non seulement marquer sa disposition à contribuer au transport de la Libye des migrants africains qui le désirent, mais également à accueillir sur son sol un grand nombre d’entre eux ».

Bien que le Rwanda soit le pays africain le plus densément peuplé, sa croissance économique extraordinaire qui est de 6 % du PIB en 2016, devrait lui permettre d’accueillir ces 30 000 réfugiés dans de bonnes conditions. Au-delà du geste de solidarité, l’annonce de ce nombre impressionnant est pour certains analystes politiques, un moyen pour le président Paul Kagamé de réaliser « une démonstration de force politique ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook