• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • RUSSIE 2018 : LE NIGÉRIA, ESPOIR AFRICAIN ?

RUSSIE 2018 : LE NIGÉRIA, ESPOIR AFRICAIN ?

Le Nigeria participera à la Coupe du monde 2018, sans doute la meilleure équipe d’Afrique dans l’histoire du tournoi et la seule nation du continent à avoir atteint le deuxième tour lors des trois précédentes.

Mais réussiront-ils à égaler cet exploit cette fois-ci, malgré le coaching astucieux de l’allemand Gernot Rohr et une préparation plus fluide du terrain que dans le passé?

Les Super Eagles sont, à première vue, un camp heureux, et sont arrivés en Russie mardi avec des attentes à la maison à son niveau habituel.

Mais ils ont une solide première ronde contre les géants argentins, une très bonne équipe d’Islande et une équipe croate qui a toujours été rude et difficile à battre.

Que le Nigeria affronte à nouveau l’Argentine est l’une des statistiques les plus remarquables à sortir de ce tournoi – les Super Eagles sont maintenant apparus dans six précédentes finales de Coupe du Monde et rencontreront les Sud-Américains pour la cinquième fois.

L’Argentine a remporté toutes ses précédentes rencontres lors de la Coupe du Monde, y compris un succès palpitant de 3-2 au Brésil il y a quatre ans, mais le Nigeria les a battus 4-2 lors d’un match amical en Russie en novembre dernier.

Les hommes de Rohr ouvrent leur campagne de 2018 contre la Croatie samedi, avant ce qui pourrait être un affrontement vital avec l’Islande le 22 juin.

La population nigériane s’élève à près de 200 millions de personnes, tandis que l’Islande ne compte que 335 000 habitants, la plus petite nation à avoir jamais participé à la Coupe du monde, mais les habitants de l’île pourraient être plus qu’un match.

Les Super Eagles jouent leur dernier match du Groupe D contre les Argentins le 26 juin.

Rohr n’a pas mâché ses mots avant leur match d’ouverture contre la Croatie, admettant que l’équipe européenne était la meilleure équipe.

« Nous admirons cette équipe, mais nous ne prévoyons pas de les regarder quand nous jouerons contre eux, nous espérons nous battre », at-il déclaré aux journalistes.

« Ce sont tous des joueurs merveilleux, jouant dans les plus grandes équipes d’Europe. Sur le papier avec leurs noms, la Croatie est bien meilleure que nous.

« L’équipe est prête physiquement après que nous ayons bien travaillé et montré de l’engagement dans le camp d’entraînement en Autriche. Nous avons encore trois jours pour être prêts sur le plan tactique. »

L’équipe nigériane contient le seul joueur de PSL à la Coupe du monde, Daniel Akpeyi, le gardien de Chippa United, bien qu’il ne soit pas le premier choix.

D’autres noms notables incluent le défenseur de Chelsea Kenneth Omeruo et le milieu de terrain Victor Moses, le nouveau Brighton & Hove Albion signant Leon Balogun, John Obi Mikel, l’attaquant d’Arsenal Alex Iwobi et les joueurs de Leicester City Wilfred Ndidi et Kelechi Iheanacho.

Mais pour être honnête, c’est loin de la Golden Generation qui a participé à la Coupe du Monde en 1994 et qui comprenait notamment Sunday Oliseh, Stephen Keshi, Finidi George, Rashidi Yekini, Jay-Jay Okocha et Daniel Amokachi.

La forme du camp a été irrégulière aussi en 2018, ils ont battu la Pologne et ont fait un match remarquable contre la RD Congo, mais ont perdu contre la Serbie, l’Angleterre et plus récemment la République Tchèque.

Ils feraient bien de réserver une quatrième apparition en deuxième ronde et de faire correspondre leurs exploits de 1994, 1998 et 2014.

Bon courage au Nigéria

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook