• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Au Royaume-Uni, les employés de couleurs confinés dans les seconds rôles

Au Royaume-Uni, les employés de couleurs confinés dans les seconds rôles

Les entreprises britanniques ont du mal à promouvoir la diversité ethnique au sein de leurs effectifs. La plupart d’entre elles n’ont dans leurs conseils d’administration que des Blancs. La représentativité des minorités ethniques a diminué depuis l’année dernière. Les personnes de couleurs, en l’occurrence les Africains et les Asiatiques sont en grande partie confinés aux seconds rôles.

« Les gens de couleurs semblent très collés en bas des organigrammes des plus grandes entreprises britanniques », constate M. Phillips. 47 entreprises ont encore du personnel entièrement blanc dans leurs conseils d’administration. Selon un récent rapport, seulement dix BAME – sigle qui désigne à la fois les cadres de race noire, ceux d’origine asiatique ou appartenant à des minorités ethniques – occupent des postes de responsabilités dans les entreprises du FTSE 100 (les cent entreprises les mieux cotées à la bourse de Londres).

Ces six dernières années, la représentativité des personnes de couleurs dans l’administration n’a connu aucune amélioration, stagnant ainsi à 3,3 %. La présence des femmes dans les hauts postes à responsabilité est aussi faible, même s’il y a quelques efforts pour que cela change. « La plupart des chefs d’entreprise aimeraient en faire plus, mais ils se sont fait une idée de ce à quoi ressemble un cadre supérieur, et ils imaginent que ce cadre peut être une femme », a déclaré M. Phillips à BBC. « Mais je pense qu’ils n’ont pas encore à l’esprit l’idée que ce cadre puisse être une personne de couleur », a-t-il ajouté.

Actuellement, il y a au Royaume-Uni quatre BAME qui occupent des postes de directeurs généraux dans des entreprises du FTSE 100. Il s’agit de Prasanth Mangaht de la société NMC Health, Ivan Manuel Menezes du fabricant de boissons alcoolisées Diageo, Arnold Donald de Carnival Corporation et Octavio Ortega Alvidrez de Fresnillo. En 2018, la représentation des minorités ethniques dans les conseils d’administration est tombée à 7,4 %.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video