• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • ROLAND-GARROS: L’ABSENCE DE SERENA WILLIAMS SEMBLE RÉJOUIR LES RACISTES ‎

ROLAND-GARROS: L’ABSENCE DE SERENA WILLIAMS SEMBLE RÉJOUIR LES RACISTES ‎

  • Par 1oo312ksa
  • 3 Années
  • SPORT

Dans un article publié par le journal « Le Monde » Serena Williams, est victime d’attaques gratuites, autant sur son physique que sa qualité de jeu. Sa non présence en ce tournoi de Roland-Garros est même de nature à réjouir certains. 

C’est simple, même lorsqu’elle n’est pas sur les courts, Serena concentre les attentions et les commentaires, même les plus innatendus. Des mots du journal « Le Monde », on pourrait voir en l’absence de la diva, une bénédiction pour le Tennis. « Quand le bison n’est pas là, elles jouent au tennis » peut-on lire dans l’article du journal. C’est à peine si le propos n’est pas désobligeant, offensant à l’endroit de l’intéréssée.

Que l’on aime pas la joueuse du fait de sa personnalité, l’on ne s’en plaindra pas, mais que son physique soit régulièrement attaqué, cela dénote presque d’une forme de racisme, parce-que, qu’on se le dise, Serena a un vrai physique de black woman.

« Serena Williams n’est pas là, et on ne peut pas dire que son jeu d’une finesse de buffle ou ses manières de diva hors du court manquent au tournoi. Son écrasante domination, encore moins, tant sur le plan médiatique que sportif (…) Disons que ça ne fait pas de mal de découvrir de nouvelles têtes, de regarder un tennis fait de variations, et de ne pas savoir qui va gagner. »‎, c’est lignes tirées de l’article font montre de plusieurs éléments. D’abord, comme dit plus haut, le physique de noir qu’a Serena Williams dérange, ensuite, le fait de voir une femme noire attirer sur elle toute l’attention médiatique dans un sport de « blanc » est un supplice pour certains, enfin, savoir qu’assurement elle ne gagnera pas ce tournoi est jouissif pour certains.

Malheureusement pour ces racistes à peine voilés, la championne est une athlète hors normes et leurs avis, aussi dégradant qu’ils soient n’y changeront rien. ‎Serena Williams, c’est tout simplement 23 tournois du grand chelem remportés, une véritable lionne sur les courts.

Et autant vous dire qu’avec son physique de buffle, il est peu évident que le pseudo journaliste ayant produit cet infecte article, aurait eu le courage de le lui dire en face.

 NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video