• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • RDC/Béni : 27 personnes massacrées dans une attaque attribuée à un groupe armé ougandais

RDC/Béni : 27 personnes massacrées dans une attaque attribuée à un groupe armé ougandais

27 personnes sont mortes selon un nouveau bilan officiel jeudi du dernier massacre de civils en République démocratique du Congo. Selon les autorités congolaises, ces personnes dont les corps ont corps été déposés à la morgue d’Oicha, ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi près de Béni, dans la province du Nord-Kivu, dans une attaque attribuée au groupe armé d’origine ougandaise des ADF qui sévit dans cette région depuis le début du mois de novembre.

Ces attaques successives ont suscité chez les habitants de Béni et du Nord-Kivu un mécontentement à l’endroit des Casques bleus de l’ONU présents dans la région. Ils les accusent de rester passifs face aux meurtres commis par le groupe armé. Mais quatre chefs de mission ont fait une déclaration commune à l’endroit de Kinshasa. « Nous condamnons ces actes de violence sans fondement. Les groupes armés opérant dans la région doivent être démantelés ».

« Nous déplorons les attaques contre la mission des Nations unies au Congo et nous soutenons pleinement la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en ces moments difficiles », ont-ils ajouté. De son côté le représentant de l’Union européenne à Kinshasa a affirmé son soutien au gouvernement congolais et à la mission onusienne. Dans un contexte sécuritaire tendu, les ambassades à Kinshasa ont été fermées. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit renouveler le mandat de la Monusco alors que les populations, elles, réclament son départ immédiat. 

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook