• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • RDC : Plus de 14 personnes périssent dans l’éboulement d’une mine artisanale à Kampene

RDC : Plus de 14 personnes périssent dans l’éboulement d’une mine artisanale à Kampene

Près de 20 personnes ont été tuées dans l’éboulement dans une mine d’or illégale en République démocratique du Congo, a déclaré un responsable. Le ministre du gouvernement, Steve Mbikayi, a déclaré que trois autres personnes avaient été transportées à l’hôpital avec des blessures graves. Les efforts de recherche se poursuivent.

Les accidents sont fréquents dans le secteur minier informel de la RD Congo, où les normes de sécurité sont médiocres. M. Mbikayi a déclaré le 2 septembre, dans un tweet, que le bilan de l’accident de mercredi était provisoire.

Le militant de la société civile Justin Kyanga Asumani a déclaré que l’accident s’était produit vers 14h00 heure locale (13h00 GMT) à la mine illégale de la province de Maniema. Il a ajouté que « des dizaines de personnes, y compris des enfants et des femmes enceintes » travaillaient sur le site lorsque la mine s’est effondrée.

En juin, des dizaines de mineurs ont été tués lors de l’effondrement d’une mine de cuivre et de cobalt dans la province congolaise de Lualaba. Les réserves de cobalt et d’autres minéraux comme les diamants, le cuivre et l’or devraient faire de la RD Congo l’un des pays les plus riches d’Afrique, mais sa population figure parmi les plus pauvres.

Les mines non-officielles ou clandestines sont courantes dans les régions riches en minéraux, mais les services de sécurité tentent souvent de les en empêcher.

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook