RDC ÉLECTIONS : LES RÉSULTATS REPORTÉS

Le président de la Commission électorale du RDC a informé ce samedi 05 janvier que l’annonce des résultats des élections est reportée à la semaine prochaine.

C’est Corneille Nangaa le président de la commission électoral chargée de la centralisation des résultats, qui a annoncé le report des résultats :’’ Il n’est pas possible de publier les résultats dimanche. On avance bien, mais on n’a pas encore tout’’, a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Corneille Nangaa.

Prévu, pour être publié ce dimanche 06 janvier, les Congolais devront encore patienter jusqu’à la semaine prochaine sans aucune autre précision sur la date exacte pour enfin avoir les résultats provisoires : ‘’On est encore autour de 45 à 48 % dans la remontée des bulletins de vote, la semaine prochaine nous donnerons les résultats’’, ajoute-t-il

Kinshasa a refusé toute aide extérieure pour l’organisation des scrutins. La commission électorale est sous une grande pression parce que ces élections au déroulement chaotiques sont sous leurs responsabilités et celles des autorités congolaises.

Selon la société civile congolaise, la LUCHA (lutte pour le changement), mouvement citoyen, non-violent, composé de jeunes Congolais RD de tous milieux, origines, religions, ces élections ne sont pas crédibles et seront de toute façon contestées : ‘’ Nous sommes convaincus qu’en fin de compte, tout le monde réalisera que le vote n’aura servi à rien et rejoindra la résistance’’, a publié la LUCHA sur sa page officielle, LUCHA RDC-AFRIQUE le dimanche 30 décembre.
Selon la RFI, ils n’ont pas pu émettre leur fréquence radio en RDC le jeudi et la population congolaise était également privée d’internet le même jour.

Le chef de la mission d’observation de l’Union africaine, et l’Union européenne demande à la CÉNI de donner des résultats conformes à la vérité des urnes et au vote du peuple congolais.

Selon BBC, le président des Etats-Unis a affirmé dans une lettre adressée aux dirigeants du congrès américains, qu’un premier groupe d’environ 80 soldats est arrivé mercredi au Gabon. Toujours selon eux, Donald Trump, a annoncé l’envoi de quatre-vingts militaires américains au Gabon pour protéger les citoyens américains et les représentations diplomatiques de son pays en RDC.

Les Congolais devront encore patienter dans cette atmosphère de tension jusqu’à la semaine prochaine pour connaître qui de Martin Fayulu, Félix Tshisekedi et Emmanuel Ramazani ex-ministre de l’intérieur soutenu par le président sortant Kabila sera à la tête du RDC.

KHOUDIA GAYE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook