RDC : LES CANDIDATS ATTAQUENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

En attendant la date du scrutin prévu pour le 30 décembre prochain, la campagne électorale en RDC se poursuit sur les réseaux sociaux et là avec plus de pique.

Les réseaux sociaux faisant place au libre-échange et à la libre expression, tous les coups sont permis pour faire tomber l’adversaire. La campagne vire ce dimanche à une séance de propos homophobes.

Le Directeur de cabinet adjoint du président Joseph Kabila, Jean-Pierre Kambila a lancé ce dimanche soir dans un tweet, un commentaire polémique faisant suite à des déclarations d’un opposant congolais. « La RDC est un pays majoritairement chrétien, un homo ne peut diriger notre pays » a-t-il dit.

L’homophobie est le sujet de discussion sur la toile et les dirigeants s’y donne à cœur joie.

En effet, c’est dans une vidéo que Abraham Luakabwanga, un proche de Félix Tshisekedi et secrétaire national adjoint chargé de communication au sein de l’UDPS, accuse sans nommer un autre candidat à la présidentielle d’être gay. Dans le même tweet Jean-Pierre Kambila demande à avoir plus de précision.

Un sujet houleux qui ne s’éteindra pas de sitôt.

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook