• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • R. KELLY ACCUSÉ D’ÊTRE À LA TÊTE D’UNE SECTE SEXUELLE

R. KELLY ACCUSÉ D’ÊTRE À LA TÊTE D’UNE SECTE SEXUELLE

Selon le site d’informations BuzzFeed, R. Kelly est accusé de retenir « contre leur gré » six jeunes femmes à Chicago et Atlanta (est des États-Unis).

Leurs familles ont porté plainte et assurent que le chanteur est proche de la « dérive sectaire ». Des accusations démenties par l’artiste. Le chanteur de 50 ans est accusé d’être devenu le gourou d’un temple sexuel. Il maintiendrait sous son emprise six jeunes femmes dans ses villas de Chicago et Atlanta.

Trois anciens proches du chanteur, Cheryl Mack, Kitti Jones et Asante McGee assurent que « six femmes vivent dans des propriétés louées par R. Kelly dans les banlieues de Chicago et Atlanta ». Cette première présente même le chanteur comme « un maître en contrôle mental ». Alimentation, tenue vestimentaire, hygiène, sommeil… « Tous les aspects de leur vie sont contrôlés », selon eux.

Parmi les autres «règles» mises en place par le supposé gourou, elles seraient obligées de se tenir face au mur quand des hommes se trouvent dans la pièce. Lorsqu’une pensionnaire enfreint le règlement, elle s’exposerait à des châtiments corporels et verbaux. Kitti Jones raconte avoir été attachée à un arbre et claquée par le chanteur parce qu’il l’aurait jugée trop amicale avec le serveur d’un restaurant de sandwichs.

Dans une interview face caméra, réalisée par TMZ, Joycelyn Savage, l’une de ces filles dément les accusations qui visent R. Kelly et se dit «heureuse». Pourtant, lorsque le journaliste lui demande si elle vit avec des colocataires et si elle est libre d’aller et venir, elle refuse de répondre ou même d’indiquer sa localisation.

«Je ne suis pas une otage ou quoique ce soit de ce genre ! Je n’ai pas subi un lavage de cerveau et je suis au bon endroit de ma vie» explique Joycelyn Savage.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook