• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • R .D.C : Kabila se tourne vers Sassou et Macron pour un référendum.

R .D.C : Kabila se tourne vers Sassou et Macron pour un référendum.

La visite du  président Joseph Kabila chez son homologue dénis Sassou N’Guesso ne cesse d’alimenter les débats au sein de l’opinion nationale congolaise et le mot qui revient de façon lancinante ces derniers temps est « référendum ». En effet, pendant que l’opposition reste figer sur l’accord signé le 31 décembre 2017 qui appelle à une transition démocratique sans le président sortant, du côté du pouvoir on opterait pour une voie référendaire.  Il est important de rappeler que l’an passé déjà, certaines personnalités proches de la majorité présidentielle avaient déjà fait montre d’une volonté farouche pour la tenue d’un référendum qui avait pour finalité, le maintien au pouvoir de Joseph Kabila en fin de mandat

Durant cette même période, certains médias comme « Libre » avertissaient l’opinion de la convocation d’un référendum univoque de la part de Joseph Kabila qui battait en brèche les accords mais fort heureusement, ils seront finalement signés à l’issue de plusieurs tractations diplomatiques. Mais voici que« Le Front Pour le Référendum », une organisation de jeunes appartenant à la mouvance présidentielle, appelle de nouveau à un référendum constitutionnel et recevant par la même occasion le soutien indéfectible leur mentor Joseph Kabila.

L’arrivée de Joseph Kabila à Brazzaville la semaine dernière n’est donc pas anodine selon certains médias et des sources proches de l’opposition il était essentiellement question lors des échanges entre ce dernier et son homologue Dénis sassou N’Guesso, de parler du référendum. Au regard de ce qui précède, le pouvoir ne semble pas vouloir changer de main puisque celui qui en est le détenteur semble déterminé à le conserver en usant de tous les moyens dont il dispose.

Cette hypothèse semble susciter un certain intérêt à croire le média panafricain Afrik .Com qui annonce une rencontre dans les prochains jours entre Joseph Kabila et le président de la république française Emmanuel Macron qui viendra « Valider le Référendum ».Toutefois, si la visite du président congolais est de l’ordre du possible, la majorité présidentielle semble apporter un démenti et ce de façon péremptoire sur une éventuelle ingérence de la France en République Démocratique du Congo « On n’a pas besoin d’aller vers la France pour convoquer un référendum. C’est au peuple congolais que revient cette décision et à personne d’autre. » Comme dire ce membre de la majorité présidentielle qui s’est exprimé à ce sujet tout en souhaitant garder l’anonymat. En attendant la rumeur se propage telle une trainée de poudre mais, il n’a de vérité que le temps ne révèle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Journaliste blogueur, de nationalité gabonaise, étudiant en Lettres Modernes parcours Littératures française(fin de cycle Licence) passionné de lecture, aime le sport football, handball, basketball.

Suivez-nous sur Facebook