QUATRE PARTIS NÉGOCIENT UN FRONT ANTI-WEAH AU LIBERIA

Quatre partis libériens ont entamé des pourparlers visant à unir leurs efforts pour soutenir la candidature à la présidence du vice-président sortant Joseph Boakai face à celle de l’ancienne star du foot George Weah, selon un responsable d’une de ces formations. Leur objectif est de porter le vice-président sortant Joseph Boakai au pouvoir. Pour le président du Parti de l’Unité, l’un des quatre partis en pourparlers, ces discussions visent à créer une « union de plus en plus forte » entre ces formations politiques.

Ces discussions se sont déroulées le jour où devait en principe se tenir le second tour de la présidentielle entre Weah et Boakai, sortis respectivement premier et deuxième du premier tour le 10 octobre. Mais le processus électoral a été suspendu lundi par la Cour suprême, qui a ordonné à la Commission électorale nationale (NEC) d’examiner des recours introduit par plusieurs partis avant de fixer une nouvelle date pour le second tour, ce qui pourrait prendre des jours, voire des semaines. Arrivé en troisième position, Charles Brumskine, l’un des plaignants, a dénoncé des fraudes et des irrégularités lors du premier tour.

« Nous envoyons un signal fort au monde pour dire que nous nous unissons pour la défense de la démocratie », a-t-il déclaré. « Nous pensons clairement que Weah ne peut pas diriger ce pays », a-t-il ajouté. Interrogé sur la question d’une campagne commune en faveur de Joseph Boakai de ces quatre formation lorsqu’un second tour sera finalement programmé, M. Kpadeh a répondu: « C’est possible ».

A l’en croire, George Weah ne peut pas diriger le Libéria. Rappelons que le candidat qu’ils soutiennent est arrivé troisième de la présidentielle du 10 octobre dernier. Le soutien de ces partis va-t-il l’aider à remporter la présidentielle ? La réponse est après le second tour du scrutin qui devait se tenir ce mardi 07 novembre 2017.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook