«LES PUTAINS D’ARBITRES FRANÇAIS », DIXIT BALOTELLI

On se rappelle encore de ce fameux incident qu’on pourrait qualifier de « l’affaire Zlatan Ibrahimovic » quand le suédois avait qualifié en 2015, la France de « pays de merde ».
Remonté après une défaite (3-2) du PSG à Bordeaux, l’ex attaquant du Paris Saint-Germain s’en était pris à l’arbitre, et plus généralement à la France. Des propos qui avait fait réagir le ministre des Sports de l’époque, Patrick Kanner, qui avait exigé des excuses. Zlatan s’était exécuté, mais cela n’avait pas suffit, puisque la commission de discipline de la LFP lui avait quand-même coller une suspension de quatre matchs.

Mais tous ces avertissements des dirigeants français à l’endroit d’un autre probable joueur qui oserait avoir un comportement similaire, n’ont pas touché d’un iota l’inquiétude de Mario Balotelli. L’italien n’est pas allé par 4 chemins avant de vomir des propos semblables à ceux du suédois.

Le fantasque attaquant de 27 ans a donc encore fait parler de lui. Et pourtant, tout commence bien pour le numéro 9 niçois qui émerveille les supporters de l’OGC Nice en inscrivant le seul but de son équipe dès la cinquième minute, lors du match contre Marseille au Vélodrome ce dimanche 6 mai 2018. Mais en suite, sanctionné d’un carton jaune pour un croc-en-jambe sur Bouna Sarr (40e minute), l’homme n’a pas du tout apprécié l’avertissement qui lui a été adressé par Anthony Gautier. Et comme Zlatan, lui aussi a eu des propos de mécontentements à l’endroit de l’arbitrage à la mi-temps du match. « A chaque fois les putains d’arbitres français ! A chaque fois ! », avait laissé capter par les caméras de Canal+, l’italien très remonté.

Si d’aucuns pensent que c’est une discussion entre joueurs et qu’elle ne devrait en aucun cas être mise à nue, d’autres soutiennent que l’italien mérite le même sort que le suédois.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook