• Accueil
  • >
  • SANTÉ
  • >
  • Pratiquer la prostitution au Nigeria, c’est désormais légal

Pratiquer la prostitution au Nigeria, c’est désormais légal

Selon une décision rendue jeudi par la Haute Cour de justice d’Abuja, la prostitution n’est pas considérée comme un délit au Nigeria. Dans la constitution nigériane, il n’y a pas de loi qui criminalise le travail du sexe dans le pays.

La justice du Nigéria a rendu publique, le 19 décembre dernier, une décision pénale qui décriminalise le commerce du sexe. Le jugement a été rendu dans une affaire impliquant 16 femmes qui ont été arrêtées pour prostitution. Leur procès a été intenté en 2017, suite à des allégations selon lesquelles elles se livraient à la prostitution. Mais la juge Binta Nyako de la Haute Cour de justice d’Abuja a affirmé qu’il n’y a aucune loi criminalisant le travail du sexe au Nigeria.

Le gouvernement a déclaré qu’elles avaient commis un délit. Cependant, le tribunal a même accordé des dommages et intérêts aux demoiselles poursuivies, estimant qu’elles n’avaient commis aucune infraction passible de poursuites judiciaires. Selon Babatunde Jacob, avocat de la défense, le tribunal a confirmé que les forces de sécurité ont violé le droit des clients, et ce, en s’introduisant chez les dames en prétendants qu’elles sont des prostituées.

Des travailleuses du sexe sont couramment arrêtées par les forces de sécurité nigérianes. En mai dernier, lors d’une opération de répression à Abuja, soixante femmes ont été arrêtées pour prostitution. Certaines d’entre elles ont déclaré avoir été publiquement harcelées et humiliées. La décision rendue par la justice nigériane aura forcément, selon les juristes, d’importantes conséquences sur le pays le plus peuplé d’Afrique.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video