• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Poutine dénonce « l’intimidation et le chantage » exercés par les occidentaux sur l’Afrique

Poutine dénonce « l’intimidation et le chantage » exercés par les occidentaux sur l’Afrique

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré que son pays pouvait offrir son aide à l’Afrique sans les conditions imposées par les puissances occidentales. « Nous voyons comment de nombreux pays occidentaux ont recours à la pression, à l’intimidation et au chantage des gouvernements africains souverains », a-t-il déclaré dans une interview accordée à l’agence de presse TASS, en prévision d’un sommet avec les dirigeants africains prévu mercredi.

« Ils tentent, sous un emballage nouveau, de drainer des superprofits et d’exploiter le continent sans le moindre égard pour les gens qui le peuplent, pour les risques écologiques et autres », a affirmé le président Russe. « Ils utilisent de telles méthodes pour tenter de redonner une nouvelle apparence à l’influence et à la domination perdues dans leurs anciennes colonies et se précipitent pour générer le maximum de profits et exploiter le continent ».

La Russie compte accueillir 47 dirigeants africains lors du sommet des 23 et 24 octobre à Sochi, station balnéaire de la mer Noire. Vladimir Poutine a estimé que les relations avec l’Afrique s’étaient améliorées, évoquant les accords de coopération militaire que la Russie a actuellement avec plus de 30 pays africains pour lesquels elle fournit des armes. Le Rwanda fait partie des États africains qui ont approfondi leurs relations avec l’ancien État soviétique.

Le gouvernement rwandais a récemment donné le feu vert à un accord avec la Russie visant à promouvoir l’utilisation de l’énergie nucléaire à des « fins pacifiques », a rapporté le journal East African. La technologie sera utilisée dans l’agriculture, la production d’énergie et la protection de l’environnement, indique le rapport.

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook