• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] ZIMBABWE: MUGABE FUSTIGE « L’ABSURDITÉ HOMOSEXUELLE » DE L’EUROPE

[POLITIQUE] ZIMBABWE: MUGABE FUSTIGE « L’ABSURDITÉ HOMOSEXUELLE » DE L’EUROPE

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s’en est pris vendredi à « l’absurdité homosexuelle » de l’Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d’accepter son pouvoir, dans son dernier discours-fleuve prononcé à l’occasion de la fête de l’indépendance.

« L’Europe d’hier s’en est allée, nous avons une Europe d’aujourd’hui qui n’a plus de principes du tout », a déclaré le vieux président, âgé de 90 ans, dans un stade de la capitale Harare. « Ce qui est naturel devient contre nature. Et ce qui n’est pas naturel, ils veulent dire c’est naturel », a-t-il lancé, revenant sur l’un des ses thèmes favoris : s’en prendre aux homosexuels et à ceux qui défendent leurs droits.

L’Europe dit, selon lui: « Si vous passez une loi qui rejette les mariages homosexuels, nous allons vous punir, comme pour l’Ouganda et nous-mêmes. » « Que l’Europe garde son absurdité homosexuelle pour elle et qu’elle ne vienne pas ici avec », a insisté Robert Mugabe qui a un jour dit que les gays étaient pire que les cochons et les chiens, prévenant que les diplomates occidentaux prêchant les droits des homosexuels seraient expulsés.

« Gouvernement de la Zanu-PF »

M. Mugabe, qui dirige le Zimbabwe depuis son indépendance en 1980, est frappé par des sanctions de Bruxelles, qui a condamné les fraudes électorales et les violences qui l’ont maintenu au pouvoir, et critique son régime autoritaire. Il a refusé de participer à un sommet UE-Afrique au début du mois, après que son épouse s’est vue refuser un visa.

« Les Européens ne vont jamais accepter un gouvernement de la Zanu-PF dans ce pays », a-t-il déploré, faisant référence à son parti. Sa victoire électorale de l’an dernier a été rejetée par de nombreux pays occidentaux, qui ont condamné fraudes massives et intimidations.

Robert Mugabe entend rester maître chez lui. Il a mis en garde vendredi le principal mouvement d’opposition, le MDC, rejetant son projet d’organiser des manifestations contre la détérioration des conditions économiques et le chômage. « Nous ne tolèrerons jamais d’actes de violences », a-t-il menacé.

Source:http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20140419111324/robert-mugabe-homosexualite-homophobie-lgbt-homophobie-zimbabwe-mugabe-critique-l-absurdite-homosexuelle-de-l-europe.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video