• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LE BUDGET 2014 DE L’UNION AFRICAINE FINANCÉ À 97% PAR DES PARTENAIRES ÉTRANGERS

[POLITIQUE] LE BUDGET 2014 DE L’UNION AFRICAINE FINANCÉ À 97% PAR DES PARTENAIRES ÉTRANGERS

 

Le budget programme de l’année 2014 de la Commission de l’Union africaine est financée à 97% par les partenaires, a déploré ce lundi à Abuja (Nigeria), le Dr René Nguettia Kouassi, directeur des Affaires économiques de la Commission de l’Union africaine, au cours de l’atelier international des médias sur l’industrialisation de l’Afrique.

Intervenant dans le cadre de cet atelier organisé par la CUA et la Commission économique pour l’Afrique en prélude à la 7ème Conférence des ministres africains de l’Economie, des Finances et de la Planification qui démarre mardi à Abuja, le Dr Kuassi a déploré que le budget programme 2014 de la CUA soit financé à 97% par les partenaires, contre seulement 3% de contribution par les pays membres.

Selon une décision du Conseil exécutif en sa 23ème session tenue du 19 au 23 mai 2013 à Addis-Abeba, le budget total de la CUA pour 2014 est estimé à 222.910.619 de dollars dont 91.508.707 de dollars pour le fonctionnement et 131.401.912 dollars pour le budget programme.

Il est prévu que les Etats membres contribuent pour 91.508.707 de dollars au fonctionnement et pour 5.520.089 de dollars au budget programme.

Quant aux partenaires, leur contribution totale prévue est de 125.881.823 de dollars, soit la totalité réservée au budget programme.

Selon la même décision, le budget ordinaire de l’Union africaine pour l’exercice 2014, est d’un montant de 308.048.376 de dollars. Il est réparti comme suit : 137.884.958 de dollars au titre des dépenses de fonctionnement et 170.163.418 de dollars au titre des programmes.

L’atelier à l’intention des médias qui a regroupé plus de 70 professionnels d’Afrique et d’ailleurs vise, selon les organisateurs, à donner aux hommes des médias un aperçu du thème de la Conférence afin d’en faciliter une bonne couverture.

UA

«La presse joue un rôle majeur dans le processus de développement de l’Afrique et une Conférence d’une aussi grande importance pour le continent ne saurait se tenir sans partager avec la presse les différents thèmes à débattre et les défis à relever», a souligné le Dr Kouassi.

Source : cameroonvoice

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook