• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] PARTI SOCIALISTE: HARLEM DÉSIR PREND LE LARGE !

[POLITIQUE] PARTI SOCIALISTE: HARLEM DÉSIR PREND LE LARGE !

Harlem Désir prend l’avantage dans la dernière ligne droite. L’actuel numéro 2 du Parti socialiste reçoit de plus en plus de soutiens dans la bataille interne qui l’oppose à Jean-Christophe Cambadélis pour succéder à Martine Aubry à la tête du parti. Trois ministres se sont déjà prononcés publiquement en faveur de l’ancien président de

SOS Racisme, contre un seul pour le député de Paris.
Les ministres de l’intérieur et de l’écologie, Manuel Valls et Delphine Batho, ont fait penché la balance en faveur d’Harlem Désir en se prononçant publiquement en sa faveur, vendredi 7 septembre.

M. Valls a jugé sur RTL que l’eurodéputé « est le mieux placé », notamment parce qu’il « est le numéro deux, parce qu’il a eu la responsabilité du Parti socialiste au moment des primaires », auxquelles l’élu de l’Essonne était lui-même candidat à l’automne 2011. Il a « une grande capacité de rassemblement », a-t-il ajouté.

Quelques minutes plus tard, Delphine Batho a apporté à son tour son soutien à M. Désir, jugeant sur France Info qu’il a « montré lors de l’organisation des primaires socialistes » avoir « toutes les capacités d’un rassembleur ».

Les deux ministres ont rendu public leur choix après celui du ministre de l’éducation, Vincent Peillon, mardi 4 septembre, penchant aussi pour M. Désir.

Jean-Christophe Cambadélis n’a pas vraiment digéré la prise de position de M. Valls. Tout en disant avoir « confiance », l’ancien strauss-kahnien a égratigné, vendredi, le ministre de l’intérieur en lui conseillant poliment de s’occuper de ses affaires.

M. Cambadélis a estimé sur Radio Classique et Public Sénat que le locataire de la place Beauvau devrait « se concentrer sur son activité ministérielle plutôt que donner l’impression de s’intéresser principalement au Parti socialiste ».

Dans une contribution au Monde datée de jeudi, M. Cambadélis a exposé pour la première fois de façon élaborée son projet pour le Parti socialiste s’il venait à en prendre les rênes.

Source : lemonde.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video