• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] OBAMA A RENCONTRÉ QUATRE DIRIGEANTS AFRICAINS POUR DES ENTRETIENS SUR LA DÉMOCRATIE ET LA CROISSANCE

[POLITIQUE] OBAMA A RENCONTRÉ QUATRE DIRIGEANTS AFRICAINS POUR DES ENTRETIENS SUR LA DÉMOCRATIE ET LA CROISSANCE

Le président américain Barack Obama a rencontré jeudi dernier les dirigeants de la Sierra Leone, du Sénégal, du Malawi et du Cap-Vert, en mettant l’accent sur la construction de la démocratie et de la croissance économique dans leurs pays.

M. Obama a fait l’éloge des progrès réalisés par les quatre pays dans ces deux domaines après ses entretiens avec les présidents sierra-léonais Ernest Bai Koroma et sénégalais Macky Sall, la présidente du Malawi Joyce Banda et le Premier ministre cap-verdien José Maria Pereira Neves.

« La raison pour laquelle je rencontre ces quatre dirigeants, c’est qu’ils illustrent les progrès que nous observons en Afrique », a déclaré le président Obama à la Maison Blanche.

Le président américain a salué les « élections libres et équitables », ainsi que la « bonne gouvernance » et une croissance économique « importante » en Sierra Leone, dix ans seulement après la fin de la guerre civile qui avait ravagé le pays.

Il a également félicité Mme Banda, l’une des deux femmes présidents en Afrique, pour avoir réalisé des « progrès importants » au Malawi après une crise constitutionnelle en 2012.

Pour le Sénégal, M. Obama a évoqué la démocratie durable dans le pays d’Afrique de l’ouest. A l’élection présidentielle d’avril 2012, le président sortant Abdoulaye Wade tentaient de briguer un 3e mandat, mais il a été battu par M. Sall.

M. Obama a par ailleurs qualifié le Cap-Vert de « véritable ‘success story' », à l’heure où le pays se dirige vers « le milieu du peloton » en termes de niveau de développement grâce à une « bonne gouvernance ».

Le président américain a déclaré que ses entretiens avec les quatre dirigeants se sont concentrés sur la construction de démocraties puissantes, la situation économique dans leurs pays, l’intégration des jeunes, et des défis régionaux tels que le terrorisme et le narcotrafic.

« Mon principal message, c’est que les Etats-Unis vont être un partenaire solide, un partenariat qui ne sera plus construit sur l’ancien modèle où nous sommes un donateur et ils sont de simples bénéficiaires, mais sur un nouveau modèle fondé sur le partenariat et sur le fait qu’aucun continent ne possède un potentiel aussi grand que le continent africain », a indiqué le président Obama.

M. Obama a visité le Ghana en juillet 2009, le seul voyage en Afrique subsaharienne qu’il a entrepris lors de son premier mandat. Il a également rencontré de nombreux dirigeants africains à la Maison-Blanche au cours des quatre dernières années.

En juin 2012, la Maison-Blanche a dévoilé une nouvelle stratégie vers l’Afrique axée sur quatre objectifs stratégiques, à savoir renforcer les institutions démocratiques, stimuler la croissance économique, le commerce et l’investissement, renforcer la paix et la sécurité, et promouvoir l’égalité et le développement.

Source : cri online

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook