• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] MALAWI : COMMENT LA PRÉSIDENTE VA SE DÉBARRASSER D’UN SYMBOLE DE LA CORRUPTION

[POLITIQUE] MALAWI : COMMENT LA PRÉSIDENTE VA SE DÉBARRASSER D’UN SYMBOLE DE LA CORRUPTION

 

Chose promise chose due: la présidente du Malawi Joyce Banda avait annoncé qu’elle projetait de vendre un jet présidentiel de 14 places. La mise aux enchères de cet avion de facture française (Dassault Falcon 900 EX), vient en effet d’être annoncée, et devrait se tenir le 20 février 2013, annonce la BBC.Un appareil acheté il y a cinq ans par son prédécesseur, Bingu wa Mutharika (pour la modique somme de 13,3 millions de dollars soit un peu moins de 10 millions d’euros), provoquant la colère de l’opposition et de la communauté internationale et le retrait de 4,4 millions de dollars (environ 3,3 millions d’euros) d’aide au développement à destination du Malawi.Dès son arrivée au pouvoir en avril 2012, Banda avait tenu à faire de cet avion le symbole de la corruption du régime de Bingu wa Mutharika. Elle avait refusé de l’utiliser lors de ses déplacements officiels, signifiant ainsi sa rupture avec le pouvoir qui l’avait précédée.L’opposition de son côté avait critiqué la décision de Banda. Lingston Belekanyama, parlementaire de l’opposition, s’était exprimé dans le Nyasa Times, indiquant que le jet «ne devrait pas être vendu, il devrait être utilisé par la présidente».

L’argent récolté le 20 février sera, selon les dires de la présidente, utilisé pour financer des projets venant en aide aux populations les plus pauvres du pays.

Source : slateafrique.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook