• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LE RWANDA ENTRE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU

[POLITIQUE] LE RWANDA ENTRE AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU

Un rapport dénonce son rôle au Congo en fournissant des armes, munitions et conseils politiques.

Le Rwanda a été élu jeudi membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Le choix du pays des «mille collines», seul candidat en lice pour l’Afrique, n’est pas une surprise. Cette possibilité laissait cependant nombre de diplomates circonspects.

Mercredi, un rapport du groupe d’experts mandatés par les mêmes Nations unies accusait directement le Rwanda de soutenir une rébellion active dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), à l’origine de graves violations des droits de l’homme. «C’est une nouvelle preuve des incohérences de l’ONU», soulignait un membre d’une ONG.

Le texte confidentiel, dévoilé par plusieurs médias, assure, sans prendre de gants, que Kigali «continue de violer l’embargo sur les armes en fournissant un soutien militaire direct aux rebelles du M23, en facilitant leur recrutement (…) ainsi qu’en (leur) fournissant armes, munitions et conseils politiques».

Le M23 est un mouvement qui agrège des mutins de l’armée congolaise ainsi que des combattants d’ex-groupes armés agissant dans l’est de la RDC. Formée au début de 2012, cette rébellion s’est rendue maître de plusieurs districts dans le Nord-Kivu, le long de la frontière rwandaise. «Dans les faits, le M23 est une nouvelle forme des groupes qui défendent, depuis le génocide de 1994, la minorité rwandaphone vivant dans cette partie de la RDC», souligne Thierry Vircoulon du groupe de réflexion International Crisis Group (ICG).

Source : lefigaro.fr

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook