• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LE NIGÉRIA ENVOIE DES RENFORTS POUR AIDER À RECONQUÉRIR LE NORD-MALI

[POLITIQUE] LE NIGÉRIA ENVOIE DES RENFORTS POUR AIDER À RECONQUÉRIR LE NORD-MALI

Un contingent de 500 soldats nigérians, tête de file de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA), était attendu ce jeudi à Bamako pour appuyer les forces françaises et maliennes à reconquérir le nord du Mali, occupé depuis dix mois par des groupes islamistes armés.

Selon une source proche de l’état-major des forces armées maliennes, les contingents du Burkina-Faso (500 hommes), du Togo (500 Hommes), du Sénégal (500 hommes), du Bénin (300 hommes) du Ghana et de la Guinée (une centaine d’hommes chacun) sont également attendus cette semaine au Mali.

Le contingent nigérien, qui comptera aussi 500 hommes, va combattre à partir du Niger, selon la même source, qui évoque l’arrivée imminente d’un millier de militaires tchadiens rompus aux combats dans le désert.

L’effectif des soldats annoncé par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont le Tchad ne fait pas partie, est estimé à 3300 hommes qui seront déployés dans différentes localités du pays.

De source militaire, on annonce le déploiement du contingent nigérian à Banamba (nord-est), à 150 km de Bamako, sous la menace des jihadistes, les militaires togolais à San, à 420 km à l’est, les militaires burkinabés à Markala, à 280 km et à quelque 140 km de Diabali, où se battent depuis mercredi les militaires maliens et français contre les jihalistes qui occupent cette localité depuis lundi, après le bombardement par l’armée française de plusieurs de leurs positions dans les trois régions occupées de Gao, Tombouctou et Kidal.

Mercredi, au terme de deux jours de travaux dans la capitale malienne, le comité des chefs d’état-major des armées de la CEDEAO a réitéré l’engagement des forces de l’organisation regroupées au sein de la MISMA, à soutenir les forces armées maliennes dans la reconquête du Nord-Mali.

Le commandement de la MISMA a été mis en place et sera opérationnel dès ce jeudi, avec l’arrivée du contingent nigérian, indique une source proche de l’Etat-major des forces armées maliennes.

La rencontre a notamment décidé de renforcer la coordination entre l’armée malienne, la MISMA et les autres partenaires, prêts à aider le Mali à recouvrer l’intégrité de son territoire.

Source : African Manager

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video