• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LA GRANDE-BRETAGNE SUSPEND SON APPUI BUDGÉTAIRE À L’OUGANDA

[POLITIQUE] LA GRANDE-BRETAGNE SUSPEND SON APPUI BUDGÉTAIRE À L’OUGANDA

Le Royaume-Uni a suspendu son aide à l’Ouganda après que des enquêtes initiales dans le détournement de l’aide logée à la fonction publique ont révélé le détournement de fonds vers des comptes privés.

Le Secrétaire britannique au développement international Greening Justine a déclaré dans un communiqué vendredi que toutes les aides directes du Royaume-Uni à l’Ouganda, l’un des principaux bénéficiaires de l’aide britannique en Afrique resteront suspendues le temps que les enquêtes se poursuivent.

L’aide délivrée par le Département du développement international (DFID) restera suspendue et le gouvernement ougandais devra rembourser le montant total de 26,9 millions de Livres Sterling destinés en partie aux dépenses budgétaires.

« La Grande-Bretagne a suspendu toute aide au gouvernement ougandais. Ceci est le résultat des premiers éléments émergeant de notre audit en cours de la fonction publique qui indique que peut-être l’argent de l’aide a été mal utilisé», a déclaré un porte-parole du DFID dans un communiqué.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par ces résultats préliminaires et nous évaluerons la nouvelle décision lorsque nous aurons examiné les résultats complets de ce rapport », ajoute le communiqué du DFID, annonçant la suspension de l’aide.

L’annulation de d’aide britannique fait suite à celles de l’Irlande, de la Suède, de la Norvège et du Danemark, qui ont tous gelé leur aide à la nation d’Afrique orientale, après une vérification qui a révélé quelques pertes.

Le Parlement ougandais est actuellement en train de mener des enquête sur l’abus de fonds publics portant sur 50 milliards de shillings ougandais (19 millions de dollars américains ), qui auraient été transférés de la fonction publique vers des comptes privés.

Source : africanmanager.com

Image d’illustration : Yoweri Museveni, le président ougandais.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook