• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LA FRANCE COMPLICE DE GÉNOCIDE EN CENTRAFRIQUE ?

[POLITIQUE] LA FRANCE COMPLICE DE GÉNOCIDE EN CENTRAFRIQUE ?

C’est une information dont le Président français François Hollande, et son ministre de la défense auraient surement aimer s’en passer, dans leur croisade militaire africaine de plus en plus critiquée.
En effet Une vidéo qui tourne en ce moment sur le site youtube et les réseaux sociaux, incrimine l’armée française dans le génocide actuel dont sont victimes les musulmans de Centrafrique.
On y voit l’armée française désarmer uniquement les milices musulmanes, mais pas les milices chrétiennes appelées anti-Balaka. Au contraire on y voit plutôt une certaine complicité entre ces anti-balaka et l’armée française, notamment un haut gradé appartenant à cette milice qui relaie des consignes à ses hommes, des consignes provenant directement de l’armée française. « il m’a dit d’attendre de ne rien faire, ils vont d’abord ratisser le lieu désarmer les musulmans et quand ils auront fini c’est là que nous allons attaquer ». « il m’a aussi donné deux numéro sur lesquels je pourrai le contacter ».

france
Une proximité qui dérange et décrédibilise complètement l’intervention militaire française en Centrafrique, où elle était sensée pacifier le pays en désarmant tout le monde. L’armée française en s’associant ainsi aux anti-balaka soutiendrait donc indirectement le massacre des populations musulmanes de Centrafrique.
Mais dans quel but ? pourquoi ne désarme t’-elle pas aussi les anti-balaka, qu’est ce qui se cache derrière cette inaction volontaire ? Est ce calculé ? autant de questions sans réponse.
La république centrafricaine est toujours plongée dans le chaos alors que le conflit s’apprête à fêter son premier triste anniversaire le 24 mars prochain, date à laquelle les rebelles Séléka venus du nord avaient renversé le président Bozizé, et pillé les populations majoritairement chrétienne, créant ainsi l’instabilité dans le pays et tout l’engrenage qui a suivi.

 

Negronews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook