• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] FRANÇAFRIQUE : LE VOYAGE DE FRANÇOIS HOLLANDE AU SÉNÉGAL VA FAIRE DU BRUIT

[POLITIQUE] FRANÇAFRIQUE : LE VOYAGE DE FRANÇOIS HOLLANDE AU SÉNÉGAL VA FAIRE DU BRUIT

Suite au refus opposé aux demandes de visas français d’une dizaine d’artistes sénégalais, le monde culturel du pays africain est très en colère contre les nouveaux pouvoirs publics français. Les fans de ces derniers comptent se faire entendre le jour de la visite du président François Hollande au Sénégal.

La France ne veut-elle plus d’artistes sur son territoire ? C’est la question que tout le monde se pose après la décision de ne pas accorder de visas aux chanteurs Thione Seck qui devrait se rendre à Paris pour une série de concerts ; à Doudou Sarr qui devait honorer un contrat signé avec un hôtel lyonnais ; à la comédienne Seune Sène ; au Pr Oumar Sankharé, écrivain, deuxième Africain agrégé en Grammaire française ; ou encore à la célèbre costumière Faguèye Bâ qui devait se rendre à Paris la semaine dernière pour dévoiler ses créations.

Faguèye Bâ a d’ailleurs écrit une lettre via son service de communication. « L’Ambassade de France (au Sénégal) décide de refuser le visa à Mame Faguèye Bâ. Est-ce une signature anodine d’un représentant du premier Consul ou, est-ce le Consul lui-même qui ne pouvait pas ignorer à qui il refusait ce visa ? Est-ce l’ignorance d’un fonctionnaire ou une volonté délibérée, voire politique ? qui motivent cette décision ? », s’interroge le responsable de la communication de la styliste. Il précise, dans cette lettre ouverte, qu’ « elle a tout ce qu’il faut pour ce voyage et a fourni les preuves » (invitation, prise en charge de son séjour par l’organisateur de la Black Fashion Week de Paris, billet aller/retour Dakar-Paris, carte bancaire et enfin, une assurance maladie avec rapatriement). Il ajoute, dans cette lettre ouverte adressée au consulat de France qu’au mois d’août, Faguèye Bâ s’est rendue en Italie et en France et que depuis des années, elle entre régulièrement dans l’espace Schengen, et ce, par le même Consulat qui lui a toujours octroyé le visa Schengen sans difficultés.

Pendant le magistère du président Sarkozy, beaucoup d’artistes, en majorité des chanteurs, se sont plaints auprès des autorités françaises au Sénégal sur ces mesures sélectives d’obtention de visas qui tendent un peu plus les relations entre les deux pays. Les services de visas français, ont toujours dit qu’ils agissaient en se fondant sur les lois françaises en vigueur avec l’objectivité nécessaire.

Des brassards rouges contre Hollande

Le président de la République française François Hollande, qui est attendu le 12 octobre, risque de rencontrer des milliers de fans revêtant des brassards rouges en signe de protestation. D’aucun pense que c’est une humiliation et compte s’opposer farouchement à la politique drastique d’octroi des visas aux Sénégalais par les autorités françaises.

Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy, beaucoup de Sénégalais espéraient que les nouvelles autorités françaises augmenteraient le nombre de visas délivrés. Au mois de juin, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait laissé entendre que des réformes dans l’obtention des visas auraient lieu et que certaines mesures sélectives seraient revues. Certains commencent à en douter.

Source : afrik.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook