• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] EXPLOITATION D’URANIUM : LE NIGER ESTIME SON PARTENARIAT AVEC LA FRANCE « TRÈS DÉSÉQUILIBRÉ »

[POLITIQUE] EXPLOITATION D’URANIUM : LE NIGER ESTIME SON PARTENARIAT AVEC LA FRANCE « TRÈS DÉSÉQUILIBRÉ »

Le partenariat dans l’exploitation de l’uranium « très déséquilibré en défaveur du Niger », selon un officiel nigérien – Le partenariat dans l’exploitation de l’uranium « est très déséquilibré en défaveur du Niger et ce, depuis 41 ans d’exploitation de ce minerai », a indiqué vendredi le ministre des Mines et du Développement industriel, Hamidou Tchana, dans une communication au Conseil des ministres.

Selon M. Tchana, ce déséquilibre est corroboré par le fait que les recettes tirées de l’uranium représentent 5 % des recettes du budget national, alors même que le Niger passe dans l’opinion nationale et internationale, comme « un des producteurs-phare de ce minerai de par le monde et qui y tire conséquemment des ressources importantes ».

« Au regard de cette situation, le gouvernement réaffirme sa volonté à accroître les retombées du secteur minier pour le peuple nigérien, à travers notamment le renforcement de sa participation à la gouvernance du secteur », souligne le ministre des Mines.

Au-delà de la question de l’uranium, la même démarche est en cours dans le secteur du pétrole, a précisé M. Tchana. Il a informé le Conseil des ministres que: « toutes les dispositions sont en train d’être prises pour faire respecter à la lettre la législation en vigueur en la matière ».

Le Niger est le troisième producteur mondial de l’uranium exploité par la compagnie française AREVA dans le Nord du pays. Un second gisement sera bientôt mis en exploitation à Imouraren dans la zone d’Arlit (1.500 km au nord de Niamey).

Source : afriquejet.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook