• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] CÔTE D’IVOIRE : MOUTAYÉ ANZOUMANA ÉLU À LA TÊTE DU MFA

[POLITIQUE] CÔTE D’IVOIRE : MOUTAYÉ ANZOUMANA ÉLU À LA TÊTE DU MFA

 

Le Mouvement des forces d’avenir (MFA) est l’un des quatre partis qui composent la majorité présidentielle d’Alassane Ouattara. Ici, pendant la campagne des législatives de 2011 à Abidjan.

En Côte d’Ivoire, depuis dimanche 12 avril, le MFA (Mouvement des forces d’avenir) a un nouveau président en la personne de Moutayé Anzoumana. Celui-ci a été élu à la tête de l’un des quatre partis qui composent la majorité présidentielle lors d’un congrès extraordinaire à Abidjan. Le MFA a connu quelques soubresauts suite à un désaccord entre le précédent président Anaki Kobena et ses cadres.

L’affaire n’aura finalement duré que l’espace d’une matinée. En quelques heures, la fonction de président du MFA a été transférée après un vote à 99% à Moutayé Anzoumana. Seul candidat en lice, celui-ci revient sur l’épisode qui a vu son prédécesseur Innocent Anaki Kobena exclu à cause de sa position jugée trop ambigüe par ses cadres à l’égard de l’alliance RHDP, (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), mouvement de l’actuelle majorité présidentielle.

« Le 26 mars dernier, il a convoqué un bureau politique extraordinaire et au cours de ce bureau politique, il a été suspendu par le bureau politique du parti et ce bureau politique a d’abord demandé de réaffirmer que nous sommes au RHDP, ce sont des engagements que nous avons pris par le passé. Et deuxièmement, choisir un président pour conduire la destinée de notre parti. »

Pour les militants, le Mouvement des forces d’avenir doit comme les trois autres partis du RHDP jouer à plein son rôle dans l’alliance derrière le candidat Ouattara. « C’est un congrès extraordinaire qui vient pour lever les équivoques sur la tempête qui s’abat sur le parti. Mais il fallait que le parti vive, que le parti avance c’est pour quoi des cadres du parti ont pris sur eux de réorganiser le parti et repartir sur des bases nouvelles. »

Après l’UPDCI (Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire), le RDR (Rassemblement des républicains de Côte d’Ivoire), et le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) les partis du RHDP semblent donc se mettre en ordre de bataille derrière Ouattara. Alassane Ouattara qui devrait être officiellement investi candidat du RHDP le 25 avril au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20150413-cote-ivoire-moutaye-anzoumana-mfa-ouattara-coalition/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook