• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] CÔTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA À YAMOUSSOUKRO POUR UNE « VISITE DE COURTOISIE » À BLAISE COMPAORÉ

[POLITIQUE] CÔTE D’IVOIRE : ALASSANE OUATTARA À YAMOUSSOUKRO POUR UNE « VISITE DE COURTOISIE » À BLAISE COMPAORÉ

Le Président Alassane OUATTARA rend une visite de « courtoisie » mardi 4 novembre 2014, à Yamoussoukro, l’ancien Président du Faso Blaise COMPAORÉ selon le communiqué de la présidence.

Sur sa toile, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Kigbafory Soro présent Alassane comme « un Homme de conviction et de confiance. » Au lendemain de la défaite de M. Nicolas SARKOZY à l’élection présidentielle française, alors que tout le monde le lui déconseillait, le Président Alassane OUATTARA a tenu, devant la presse, à saluer M. Sarkozy.

« Le Président Ouattara n’est pas homme à renier ses amitiés » écrit le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Non sans interpeller en ce sens : « Que serions-nous si nous n’étions pas capables d’assumer nos amitiés? Que sommes-nous si nous ne sommes capables de reconnaissance? Ce qui est arrivé au Président Compaoré est déjà arrivé à bien d’autres! Oui ça n’arrive pas qu’aux autres. Les milliers de burkinabè qui ont fui leur pays à la suite des événements ont été accueillis à nos frontières sans tenir compte de leur obédience politique » a fait remarquer Guillaume Soro.

Avant de souhaiter l’Akwaba traditionnel au Président du Burkina-Faso déchu et à sa suite. « Et si jamais d’autres Présidents du Faso devaient s’exiler en Côte d’Ivoire, ce que je ne souhaite point, ils seront la bienvenue sur les terres hospitalières d’Houphouët-Boigny. Le Président Houphouët a toujours enseigné l’amour et la fraternité. Ses héritiers n’y dérogeront aucunement. L’ancien Président de haute volta Maurice YAMEOGO a été accueilli en Côte d’ivoire, lui et sa famille. Ses enfants peuvent témoigner. »

Kpan Charles

Source : http://www.lepointsur.com/apres-chute-alassane-rend-visite-courtoisie-blaise-yamoussoukro/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook