• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] CENTRAFRIQUE : LA PÉRIODE DE TRANSITION PROLONGÉE DE SIX MOIS

[POLITIQUE] CENTRAFRIQUE : LA PÉRIODE DE TRANSITION PROLONGÉE DE SIX MOIS

La période de transition a été prolongée de six mois en Centrafrique, qui ne connaît toujours pas d’accalmie, malgré le départ de Michel Djotodia remplacé par Catherine Samba-Panza.

La Présidente de transition, Catherine Samba-Panza, a indiqué, ce mardi, dans un communiqué, le prolongement de six mois de la période de transition en Centrafrique, rapporte Anadolu Agency.

Le Président congolais, Denis Sassou-N’guesso, fut le premier à avoir annoncé la prorogation de la période de transition de six mois en Centrafrique, lundi dernier. Un courrier avait été adressé par ce médiateur de la crise centrafricaine à la Présidente provisoire, au Premier ministre Mahamat Kamoun et au président du Conseil national de transition (CNT), Alexandre Nguendet.

Démobilisation des combattants

A l’origine, la période de transition en République de Centrafrique a été prévue pour 18 mois. Elle devait prendre fin en février 2015 et respecter une feuille de route précise signée le 23 juillet 2014 à Brazzaville, entre anti-balaka et ex-séléka. Elle prévoyait le « regroupement de tous les combattants des groupes signataires, dans un délai de 45 jours », « la démobilisation de tous les combattants », « le retour dans leurs pays des miliciens étrangers » et « l’arrêt des violences envers toute la population centrafricaine, sur toute l’étendue du territoire national ».

Le non-respect de cette charte est flagrant. Ses différentes dispositions sont violées, tous les jours, par les différentes parties aux prises, devant des forces armées étrangères, impuissantes.

Source :

http://www.afrik.com/centrafrique-la-periode-de-transition-prolongee-de-six-mois

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video