• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] BURKINA: ZIDA VEUT ROUVRIR LE DOSSIER SANKARA ET EXTRADER COMPAORÉ

[POLITIQUE] BURKINA: ZIDA VEUT ROUVRIR LE DOSSIER SANKARA ET EXTRADER COMPAORÉ

 

Le Premier ministre intérimaire Isaac Zida a annoncé jeudi lors d’une conférence de presse que le Burkina pourrait demander au Maroc l’extradition du président déchu Blaise Compaoré. Il a promis l’ouverture d’une enquête sur les décès de Thomas Sankara et de Norbert Zongo.

Alors qu’il était devant les médias d’état, le Lieutenant – colonel Zida a déclaré : « si au niveau de la justice, une plainte est déposée contre le président Compaoré, je pense que nous allons demander au Maroc, bien qu’il n’y ait pas d’accord de justice (…) de mettre le président Compaoré à la disposition de la justice burkinabé. »

Le Premier ministre a évoqué un certain nombre de mesures qui seront prises dans le cadre de la restauration de la crédibilité du système judiciaire et de la lutte contre la corruption et l’impunité. Il a aussi déclaré que des vérifications seront effectuées dans les entreprises de l’Etat et que ceux soupçonnés de corruption seraient tenus de rendre compte.

« Nous devons faire la lumière sur tout ce qui s’est passé pendant le régime de Blaise Compaoré. Et tous les dossiers en suspens seront rouverts » a laissé entendre l’homme fort du Burkina depuis la chute du président Compaoré. C’est dans ce cadre qu’il a promis l’ouverture d’une enquête sur les décès de l’ex président Thomas Sankara et du célèbre journaliste d’investigation Norbert Zongo mort en 1998 alors qu’il enquêtait sur la mort du chauffeur de François Compaoré, frère du président déchu.

Cette déclaration vient redonner l’espoir aux familles des victimes qui attendent depuis 27 ans déjà que justice soit faite et que les coupables soient punis. Elle vient aussi confirmer la volonté des nouvelles autorités burkinabés de tourner très vite la page Blaise Compaoré dans l’histoire de leur pays.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook