LA RD CONGO LIMOGE PLUS DE 250 FAUX JUGES OU CORROMPUS

La République démocratique du Congo a limogé lundi plus de 250 magistrats qui n’avaient pas de diplôme en droit ou étaient accusés de corruption.

Le président Joseph Kabila a « sanctionné plus de 200 personnes qui ne remplissent pas les conditions pour exercer la fonction de magistrat », a déclaré le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, à la télévision publique.

Selon les rapports de presse, 256 personnes ont été suspendues ou limogées, deux autres ont démissionné et une autre a été mise à la retraite.

Le pays tentaculaire compte quelque 4 000 magistrats.

« On ne peut pas entrer dans la justice avec l’objectif de gagner de l’argent », a déclaré le ministre de la Justice, décrivant les individus ciblés comme des « aventuriers » qui sont entrés dans la justice sans diplôme de droit.

« Il est évident qu’il y a d’autres magistrats qui ont échappé à ce coup de filet », a-t-il dit, ajoutant qu’une loi serait introduite pour élever la barre des aspirants magistrats.

« Nous avons trouvé que plusieurs individus qui portent aujourd’hui la robe de magistrat, auraient pu faire n’importe quoi sauf de la magistrature. Ils auraient pu vendre du poisson salé ou devenir chauffeur de taxi mais ils ne devraient pas être au Palais de Justice. Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour les chasser de la magistrature. »

« Il n’y a pas que l’incompétence, il y a aussi la corruption et la mascarade. Il faut une refonte totale de la justice. C’est un appareil avec un cancer et il ne se guérit pas avec une purge de quelques magistrats. » a déclaré Stéphane Nzita di Nzita, Fondateur et chancellier de l’Université chrétienne internationale

Nous avons trouvé que plusieurs individus qui portent aujourd’hui la robe de magistrat, auraient pu faire n’importe quoi sauf de la magistrature. Ils auraient pu vendre du poisson salé ou devenir chauffeur de taxi mais ils ne devraient pas être au Palais de Justice. Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour les chasser de la magistrature. a déclaré Alexis Thambwe Mwamba, Ministre congolais de la Justice

En résumé

Le président Joseph Kabila sanctionne « plus de 200 personnes qui ne remplissent pas les conditions pour exercer la fonction de magistrat ».

Selon les rapports de presse, 256 personnes ont été suspendues ou limogées, deux autres ont démissionné et une autre a été mise à la retraite.

En 2009, Le gouvernement de Kabila a limogé 96 juges accusés de corruption, un fléau dans ce pays riche en minerais.

Pour que la justice soit fiable, il est nécessaire de prendre de telles décisions. La transparence est la clé pour que la population ait confiance à la justice.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook