• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • LES PHRASES QU’ON EN A MARRE D’ENTENDRE QUAND ON A LES CHEVEUX AFRO

LES PHRASES QU’ON EN A MARRE D’ENTENDRE QUAND ON A LES CHEVEUX AFRO

Sur les podiums des défilés, dans la rue et chez les stars, les cheveux afro reviennent en force. Né aux Etats-Unis dans les années 2000, le « natural hair movement » fait de plus en plus d’adeptes parmi celles qui en ont marre des diktats de la beauté. Les filles aux cheveux afro arborent avec fierté leur chevelure. Mais il y a 15 phrases qu’elles ont encore vraiment marre d’entendre.

Cheveux afro : les questions qu’on déteste quand on les laisse au naturel

« Est-ce que ce sont les tiens ? »
Peut-être que oui, peut-être que non. Dans tous les cas, c’est une question indiscrète qui peut vexer la personne en face de vous. Est-ce qu’on pose ce genre de questions à Paris Hilton, Britney Spears ou Jessica Simpson ?

Il y a des femmes de différentes origines avec des textures de cheveux différentes qui peuvent porter des extensions. Et il n’y a aucune honte à avoir !
« Comment tu fais pour faire ça ? »
Tout dépend de ce que vous appelez « ça ». Si vous faîtes référence à la sublime nature volumineuse et bouclée de leurs cheveux, elles les ont simplement laissé pousser.

« Comment se fait-il que tes cheveux soient comme ceci et que Beyonce ait des cheveux comme cela ? »
Personne n’a le même type de cheveu et encore moins la même façon de se coiffer. Pourquoi ne pas juste apprécier la beauté sous toutes ses formes et arrêter de comparer l’incomparable ?

« Tu as de beaux cheveux »
Ok, c’est un compliment, on vous l’accorde. Mais il est temps pour les expressions « beaux cheveux » et « cheveux moches » de disparaître à tout jamais. Ces étiquettes enferment les femmes dans une norme démodée et limitée de la beauté. Tous les cheveux sont beaux.

« Tu sais à qui tu ressembles ? »
Laissez-nous deviner. Jill Scott ? Alicia Keys ? Solange Knowles ? Toutes ces femmes aux cheveux afro sont toutes plus sublimes les unes que les autres mais elles n’ont rien d’autre en commun que leur chevelure.

« Je laisserais mes cheveux naturels aussi, s’ils étaient comme ceux de… »
Si on gagnait un euro à chaque fois qu’on entend cette phrase, on serait déjà riche. La vie est trop courte pour se demander à quoi on aurait ressemblé avec des cheveux différents. Elle l’est aussi pour toujours utiliser des produits chimiques qui modifient la texture de vos cheveux et les abîment. Plutôt que de souhaiter avoir ceux de quelqu’un d’autre, apprenez à les aimer.

Et puis, peut-être que quelqu’un rêverait aussi d’avoir d’aussi beaux cheveux que les vôtres.

« Est-ce que tu vas nager avec ? »
La réponse paraît évidente : oui. Les cheveux n’ont jamais empêché quiconque de nager !

« Tu sais, tu pourrais être superbe avec les cheveux lisses. Ou des boucles plus détendues. »
Cette phrase est à éviter si vous ne voulez pas être blacklistée. Cela revient à dire « Je n’aime pas tes cheveux et je préférerais que tu les lisses pour rentrer dans le moule » (de même que le fameux « tu devrais les lisser plus souvent ! »). Avec un peu de chance, elles ignoreront poliment vos suggestions.

« Tu vas les laisser comme ça pour ton entretien/mariage/rendez-vous ? »
Pitié, ne posez plus cette question. Il n’y a pas d’occasion qui interdise de laisser ses cheveux au naturel. C’est un choix totalement subjectif.

« Moi si je laissais mes boucles naturelles, j’aurais l’air décoiffée »
Là vous êtes sur une pente très glissante. Même si ça part d’un bon sentiment, le « toi ça te va bien, moi non » peut faire des ravages.

« Est-ce que je peux les toucher ? »
NON. Premièrement, cette question est très bizarre. Deuxièmement, ce ne sont pas des animaux qu’on caresse. Comme le chante si bien Solange Knowles « Don’t touch my hair ».

« Est-ce que tu peux les brosser ou les lisser ? »
Ce qui est gênant dans cette phrase, c’est que vous avez l’air de douter de la possibilité de discipliner leur chevelure. Rassurez-vous, les filles à la chevelure afro peuvent se brosser et lisser les cheveux comme tout le monde. Les cheveux afro sont plus faciles à brosser sous la douche avec un après-shampoing ou un soin démêlant qui permet de ne pas les casser.

Quant au lissage, c’est une question relative à chacune. Certaines aiment lisser leurs cheveux afro et d’autres non.

« Est-ce que tu laves tes cheveux ? »
Sérieusement ? Cette question particulièrement blessante peut briser une amitié avant même qu’elle n’ait commencé.

« Tu les laves et tu pars ? C’est tout ? »
C’est aussi simple que cela ! Les filles à la coupe afro n’ont pas besoin de se compliquer la vie. Et cela leur évite d’ailleurs de s’arracher les cheveux devant des tutos coiffures irréalisables.

« Est-ce que ça fait mal quand tu te brosses les cheveux ? »
Les cheveux afro naturels nécessitent un peignage particulièrement minutieux. Vous vous souvenez du moment tant redouté du démêlage de cheveux lorsque vous étiez petite ? Ce n’est sûrement pas un de vos meilleurs souvenirs.

> On vous aura prévenues. Pour ne pas vexer vos copines, mieux vaut éviter ces quelques questions !

Source : http://www.cosmopolitan.fr/les-phrases-que-les-filles-aux-cheveux-afro-en-ont-marre-d-entendre,2005595.asp

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook