PEP GUARDIOLA EST UN GROS RACISTE

Le 9 mai 2018, l’international ivoirien Yaya Touré jouait son dernier match avec son club anglais de Manchester City à domicile contre Brighton ( victoire 3-1), et ce fut l’occasion pour le club mancunien de rendre un bel hommage au natif de Bouaké.

Le paradoxe est que, ce n’est que ce jour que l’homme a eu droit à sa première titularisation de la saison en Premier League. Puisque depuis la nomination de Pep Guardiola en 2016, l’ivoirien n’a jamais été trop doigté par le sélectionneur espagnole. Mais ce mercredi soir, comme par hasard, le champion d’Afrique a eu le total respect de son coach et est titularisé à l’Etihad Stadium par Pep Guardiola qui avait déclaré 5 jours plutôt lors de la conférence de l’annonce du départ de Yaya: « Contre Brighton (le dernier match à domicile), nous ferons tout pour gagner pour lui. Il est arrivé au début de l’aventure, et nous sommes ici aujourd’hui grâce à tout ce qu’il a donné. Il était un joueur clé. », avait laissé entendre l’entraîneur.

Mais aujourd’hui, le milieu ivoirien pense que son coach de Manchester City a des problèmes avec les «joueurs de couleur».
C’est dans un entretien à paraître mardi dans «France Football», que Yaya Touré dénonce dans des phrases pleines de sous-entendus, le racisme de Pep Guardiola.
«Quand on s’aperçoit qu’il a souvent des problèmes avec des Africains, partout où il est passé, je me pose des questions. Il fait semblant de ne pas en avoir, car il est trop intelligent pour se laisser piéger. Il ne l’avouera jamais. Le jour où il alignera une équipe au sein de laquelle on retrouvera cinq Africains, pas des naturalisés, promis, je lui enverrai un gâteau. Je crois que j’avais affaire à quelqu’un qui voulait juste prendre sa revanche sur moi. Il me jalousait, me prenait pour son rival. Je me suis senti humilié. Il m’a volé mes adieux avec City. J’aurais aimé partir avec émotion de ce club, comme ont pu le faire Iniesta ou Buffon. Mais Pep m’en a empêché», a lâché l’Ivoirien.

En y pensant bien, comment comprendre que Yaya touré qui a presque tout gagné avant l’arrivé du sélectionneur espagnole, se voit jouer uniquement 17 matchs pour toute la saison 2017-2018 et que depuis que pep a mis les pieds dans le club, l’ancien ballon d’or africain n’a plus jamais été titularisé jusqu’au jour où il devait partir de ce club ? Une question dont la réponse crève pourtant des yeux.

Sans parler du fait que Yaya a participé à la première Coupe du monde de son pays en 2006, ainsi qu’en 2010 et en 2014 et qu’en 2015, il a remporté la première Coupe d’Afrique des nations de sa carrière après avoir perdu deux finales en 2006 et en 2012, et qu’il a été aussi deux fois ballon d’or africain, l’homme, en venant dans le club anglais a aussi remporté trois titres de champion d’Angleterre (2012, 2014, 2018) ainsi qu’une FA Cup en 2011 et trois League Cup (2014, 2016, 2018)
Comment peut-on ne pas titulariser une telle valeur sinon on a pas un problème avec le joueur? Surtout que les deux hommes s’étaient déjà côtoyés en Catalogne, entre 2007 et 2010, au FC Barcelone. «On avait déjà connu quelques tensions», avait expliqué l’Ivoirien.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook