• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • [PEOPLE] TEDDY RINER: UNE PREMIÈRE ÉMOUVANTE EN AFRIQUE NOIRE, « LA TERRE DE SES ANCÊTRES »

[PEOPLE] TEDDY RINER: UNE PREMIÈRE ÉMOUVANTE EN AFRIQUE NOIRE, « LA TERRE DE SES ANCÊTRES »

Fin avril, Teddy Riner décrochait un nouveau titre de champion d’Europe. Malgré une pubalgie et un physique handicapé… Alors Teddy Riner, « le gros bébé » de sa belle Luthna, a pris le temps de se reposer avant de reprendre un programme d’entraînement à base de poussée de voitures. Direction le Gabon, pour son premier voyage en Afrique noire, « la terre de ses ancêtres ».

La star mondiale est arrivée vendredi 17 mai au Gabon à Libreville après un voyage en première classe où son imposante carrure ne s’est pas sentie à l’étroit. Pas moins de 200 jeunes attendaient Teddy Riner, sans oublier le traditionnel comité d’accueil avec qui le sportif a esquissé quelques pas de danse, comme l’a rapporté un journaliste de l’AFP présent sur place.

« C’est la première fois que je viens en Afrique noire. J’avais déjà fait le Maghreb mais ça n’a rien à voir. C’est un honneur, une fierté. C’est un honneur de fouler la terre de ses ancêtres. C’est une grande première pour moi d’être ici, mais je n’oublie pas ce qui s’est passé avant, ce qu’a dû faire un mec comme Nelson Mandela, ceux qui se sont battus pour que des Noirs et des Blancs puissent combattre sur un même tapis ou même que des Blancs et des Noirs puissent évoluer ensemble », a déclaré le champion olympique.

Rendez-vous avec l’ambassadeur français, avec le ministre des Sports du Gabon, rencontre avec la communauté antillaise, participation à la Grande Nuit des arts martiaux où la foule s’était massée dans les tribunes, Teddy Riner n’a pas chômé pour sa première visite, lui qui affiche un large sourire sur les photos qu’il n’a pas manqué de publier sur ses réseaux sociaux.

« De savoir que le Gabon était excité à l’idée de m’inviter, j’ai tout de suite dit oui mais maintenant, je suis pressé de voir les sportifs, les combattants et de voir le pays, avait-il ajouté avant d’entamer son marathon médiatique. Pour l’instant, on m’a emmené à l’hôtel et au salon VIP, j’ai hâte de voir l’envers du décor, la population, tous ces gens, voir comment ils vivent. » Interrogé sur les risques liés à la nourriture et les maladies, Teddy Riner s’est montré aussi catégorique qu’intraitable sur un tatami : « Si on reste sur ces choses… Je vais voir comment ça se passe ici. On entend beaucoup de choses, mais je suis comme saint Thomas, je veux voir, il faut être curieux. Je voyage beaucoup pour la compétition, je suis habitué à ces voyages vers l’inconnu. »

Un voyage de quelques jours qui ne l’empêchera pas de se soigner afin d’aller chercher d’autres titres, et notamment un sixième titre de champion du monde.

Source : purepeople.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook