[PEOPLE] INTERVIEW: NEGRONEWS X MATT HOUSTON

NegroNews a eu l’occasion de rencontrer Matt Houston après l’un de ses showcases. Nous en avons profité pour lui poser quelques questions

** Bonjour Matt, quel bilan fais tu de ta carrière ?

Ça fait déjà 15 ans de carrière environ, j’ai eu des belles choses, des passages à vide, des remontées, c’est un peu ça qui fait que « tu apprécies la chose »…et je suis content d’être toujours là et j’espère continuer tant que je pourrai continuer et que le Saint Père me donnera la force et surtout tant que j’aurai l’inspiration…

** Quel constat fais-tu du R’n’B en France et dans le Monde ? C’est plus ce que c’était….

La France suit les Etats-Unis.

Donc si déjà aux Etats-Unis ça devient compliqué. Après il y a des exemples qui sortent un peu du lot, par exemple Trey Songz qui arrive là un peu R’n’B et qui marche, mais c’est vrai que même lui, là aujourd’hui il galère un peu…
Après les Chris Brown etc sont un peu plus généralistes donc ils peuvent très bien faire de la house ou de la Pop… ils s’adaptent…
Mais le R’n’B il n’y en a plus. C’est un peu comme la New jack Swing à l’époque, c’est passé au R’n’B, aujourd’hui on va passer à autre chose… Faut accepter d’évoluer et s’adapter aussi sinon faut arrêter tout simplement…
En tant qu’artiste, on est obligé de s’adapter au public qui consomme.

** On a tendance à l’oublier mais on sait que tu es l’auteur d’un générique d’émission, ça en est où (Matt Houston est l’auteur du générique de Secret Story Ndlr) ? Tu comptes en refaire ? 

Ça fait déjà 7 ans donc c’est cool, après est ce que je compte en refaire … si j’ai des opportunités je le referai, c’est une belle expérience.
Moi ce que j’aimerais faire en fait maintenant ce serait du film : faire tout ce qui se passe à l’intérieur d’un film, ces musiques qui font que l’intensité, les émotions soient présentes mais bon j’en suis pas encore là… mais je bosse pour.

** Niveau production, co-production, composition on a vu tu as déjà bossé avec K-reen, Ophélie Winter aussi, est ce que ça te dit de retravailler pour des artistes ? 

Je compose pour des artistes qui me demandent des sons oui, surtout si j’apprécie l’artiste, si j’estime que l’artiste a le talent et l’image… Il faut qu’il ait un minimum de talent.
En ce moment je viens de signer un petit artiste. Il va être sur mon dernier son. Il a 15 ans, il s’appelle Dylan (Dylan Rinnez Ndlr). C’est un petit métis, il chante super bien, il fait du piano, il danse. Il est sur mon dernier morceau.

** Est-ce que chanter en Anglais t’es déjà venu a l’esprit ?

Non parce qu’on est en France et que mon business il est là et je pense qu’il y a des jeunes qui font cela tellement mieux que moi que ca ne m’intéresse mm pas d’aller m’frotter à ces petits de 15/16 ans qui font déjà bien le taf. Je reste en France et ca me suffit. D’avoir ne serait ce que l’Allemagne, la Belgique, la Suisse , le Canada… toutes les Antilles c’est déjà bien.

** Et en créole ?

J’ai toujours fait des sons en créole, mais après y en a qui le font mieux que moi.. En ce moment les Antilles sont dans une vibe très Dance Hall… Moi je ne suis pas Dance Hall. Mais après, quand il y a des artistes qui m’appellent pour faire des featuring que ce soit Daly ou pourquoi pas des mecs que j’apprécie comme Kalash, Admiral T que je kiffe donc si on doit collaborer, on collabore mais moi principalement mon but, il est national.

** Que peut-on te souhaiter de plus ?

La santé, la vie, toujours continuer de faire ce que j’aime faire, vendre beaucoup de disques, beaucoup d’enfants…

Merci beaucoup

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook