• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [LA PAROLE EST À VOUS] TRAGÉDIE DE LAMPEDUSA : QUI BLÂMER ? COMMENT FAIRE POUR QUE CA NE SE REPRODUISE PLUS ?

[LA PAROLE EST À VOUS] TRAGÉDIE DE LAMPEDUSA : QUI BLÂMER ? COMMENT FAIRE POUR QUE CA NE SE REPRODUISE PLUS ?

Bonjour je m’appelle Chris Sandjong étudiant à Bruxelles,

et j’aimerai partager cette question avec vous.

Le 3 octobre dernier 328 migrants trouvaient la mort au large de l’île italienne de Lampédusa, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe dans un bateau d’infortune qui a chaviré. Vendredi dernier c’est un autre bateau qui chavirait au larges des cotes maltaises, avec à son bord 250 migrants, 31 corps sans vie ont déjà été repêchés,  le bilan definitif n’est pas encore établi.. Selon les ONG, près de 20.000 migrants et réfugiés ont péri en tentant de traverser la Méditerranée ces 20 dernières années.
C’est donc une question sérieuse qui est posée ce soir.
la question est d’autant plus sérieuse que le problème de l’immigration clandestine va s’empirer les années à venir.
pourquoi ? parce que en 2050, dans seulement 40 ans, l’Afrique sera la première puissance démographique du monde, avec 1,5 milliards d’habitants contre 900 millions aujourd’hui. Et en 2100 elle aura triplé, Un terrien sur trois sera africain. Et dans un continent « très pauvre » sans débouchés pour ses jeunes, tout porte à croire que ce phénomène va s’empirer et qu’on aura d’autres tragédies comme celle survenue sur l’île de Lampedusa.
Je vous avoue que quand je vois ça, ça me fait peur, sommes nous prêts à relever ce défit ? ceux qui nous gouvernent sont ils prêts ?

Qui blâmer ?

– L’Union africaine et les politiciens africains qui n’arrivent toujours pas à trouver une réponse claire à ce problème d’émigration de ses enfants, ils n’arrivent pas à donner envie à leurs enfants de rester en Afrique. ils sont complètement dépassés, et préoccupés d’abord par leurs propres ego, ils ne sont d’accord sur rien, certains veulent quitter la CPI, d’autres disent non! des interminables conflits dans le continent, donc celui à l’est de la RDC, la RCA, la situation explosive en guinée Conakry qui depuis qu’elle a decouvert une véritable forteresse de fer sur le mont Simandou, est en proie à toute forme d’instabilité, le cas de ces jeunes congolais qui se font rapatrier de l’Angola, alors que ce pays devrait les accueillir même sans les visa, Avant que les blancs n’arrivent, c’était des frères des enfants du même royaume Kongo, aujourd’hui il faut un visa pour passer d’un point à l’autre. La création d’une banque Africaine financée par les africains, comme l’Amérique Latine est entrain de le faire est cruciale, pour sortir peu à peu son nez de la dépendance occidentale. Je dirais même que c’est l’étape 1, mais depuis que Kadhafi est mort, le sujet s’éloigne des conversations de nos dirigeants.

 

– L’Union Européenne et sa politique à deux vitesse, qui d’un coté se dit compatissante aux problèmes des africains, avec des aides humanitaires, médecins sans frontières, casques bleus etc.. mais de l’autre coté asphyxie complètement économiquement et politiquement, les pays africains, elle est prête à tout y compris faire la guerre pour défendre ses intérêts, vend des armes dans des zones de conflits, exploite sans la moindre compassion les richesses de ces pays à des taux de 80% pour elle contre 20% pour le pays, soutient des dictatures, quand elles se montrent favorables à leurs méthodes, jusqu’à présent tres peu de pays africains ont leur propre monnaie qui est l’élément indispensable au développement. Pour elle plus l’Afrique reste précaire moins elle a de gros besoins, plus ça les arrange, ça les arrange la contrebande des matières premières, le faible pouvoir de consommation des africains, le fait que l’africain n’ait pas de nucléaire donc n’ait pas besoin de son uranium pour le moment, etc…

 

– La mondialisation et ses conséquences,
Beaucoup ne savent peut-être pas, mais les émeutes de la faim de 2008 un peu partout dans le monde, et celle de 2011 dans le Maghreb, étaient principalement due à la famine, et la montée du prix des denrées alimentaires dont le blé. le fait que les traders se soient tous mis à parier sur les matières premières agricoles, après la débâcle des sub-primes, l’arrivée en masse des biocarburants pour palier la dépendance occidentale au pétrole, etc.. ont contribué fortement à cette pauvreté dans le monde et les guerres qui ont suivies dont certaines ne sont toujours pas résolues jusqu’aujourd’hui(Syrie), conduisant à ces forts mouvements de migrations.

 

– La situation d’insécurité en Libye et dans tout le Maghreb ?
L’OTAN a t’elle mal fait de débarrasser la Libye de Kadhafi, parce que sous Kadhafi, la plupart de ces personnes s’arrêtaient en Libye et y avaient un travail, ne continuaient pas leur migration vers l’Europe, sous Kadhafi, les frontières étaient beaucoup plus sécurisées, il y’avait une vraie organisation pour éviter ce type de drame.
Le désordre actuel en Libye a fait exploser le phénomène, exploser le commerce des passeurs, qui vendent du rêve à des jeunes migrants en quête d’Europe ?

 

– Les passeurs, justement les passeurs, qui se trouvent un peu partout dans le Maghreb, dont principalement en Libye et en Tunisie, qui vendent du rêve aux migrants, leur font monter à 450 dans des bateaux d’infortune pendant des jours, pour près de 3000 euro la place, vers une destination qu’ils n’arriveront jamais.

 

– La diaspora qui quand elle retourne en Afrique, passe son temps à flamber, au lieu au lieu d’y aller investir, réaliser des projets qui vont donner du travail à nos proches restés là bas, leur d’expliquer que l’Europe ce n’est pas le paradis, qu’ici il n’y a pas de logement, pas de travail, les gens se prostituent, dorment dehors, vivent à 6 dans un 30 m², certains vivent avec la peur de se faire contrôler par la police, et ceux pendant plus de 10 ans avant de finalement être régularisés,
Je blâme la diaspora pour ça, si la diaspora arrêtait d’aller la bas flamber avec le peu d’économie qu’elle se fait ici, en bossant comme des malades, ce serait un peu plus dissuasif je pense. Je connais des personnes qui vivaient en Afrique et gagnaient plus de 600 euro par mois, mais qui ont tout laissé pour venir ici être des clandestins. c’est dommage, parce qu’une cousin une fois retourné en vacances au bled, lui a vendu du rêve.

 

 

comment éviter que de telles tragédies ne se reproduise ?

Il faut savoir que dans la méditerranée l’armée française patrouille, les américains aussi y ont une dizaine de bateau, il y’a des centaines de bateau de pêche, mais tout le monde fait semblant aujourd’hui de découvrir ces migrants, de s’en indigner. On donne la nationalité italienne aux morts mais pas aux survivants, quel cinéma ! là il vont voter à l’Union Européenne pour être encore plus répressif contre les migrants.
Tout ça pour dire que c’est une question qui les dépasse et ils pensent d’abord à eux, pas à vous ! c’est pourquoi je pense que les solutions viendront de nous. C’est la raison pour laquelle je viens à vous, pour recevoir des propositions de solution concrètes et constructives et pourquoi pas recueillir les plus sérieuses d’entre elles et faire signer une pétition qu’on enverra directement au sommet de l’union africaine qui se déroule en ce moment à Addis-Abeba en Ethiopie. car  il ne faut plus qu’on laisse passer ça, on doit leur passer un message. le peuple africain n’est pas du tout content de voir 400 de ses frères périr comme ça en l’espece d’une semaine, dans la mere juste parce qu’ils rêvaient d’une vie meilleure. c’est inadmissible.

Merci à vous !

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video