PAIX RETROUVÉE ENTRE ÉTHIOPIE ET ÉRYTHRÉE

Depuis ce mardi 11 septembre, l’Éthiopie et Érythrée ont franchi une étape importante dans le réchauffement de leurs relations. Après la réouverture de leurs ambassades et la création d’une liaison aérienne, les deux pays ont finalement ouvert leurs frontières.

Après la longue guerre d’indépendance menée par l’Érythrée contre Éthiopie de 1961 à 1991, les deux pays avaient finalement eu une séparation pacifique en 1993 suite à un référendum.

Mais en mai 1998, des soldats érythréens font éruption dans une zone sous contrôle de l’Éthiopie. Ce fut le début d’une guerre qui a fait des dizaines de milliers de morts dans les deux camps et ayant coûté des centaines de millions d’euros en équipements de guerre au niveau des deux pays. Il a fallu attendre décembre 2000 pour que les deux pays signent l’accord d’Alger dont l’objectif principal est de faire renaître la paix. Malgré cet accord, il a fallu attendre 2018 pour que les deux pays fument le calumet de la paix.

Ce mardi, qui marque la fin de la tragédie entre ces deux états est également très symbolique et n’a pas été choisi par hasard. Ce jour marque en réalité le nouvel an orthodoxe pour les peuples des deux nations.

Des familles qui ont été séparées par la guerre depuis près de 20 ans ont également fêté leurs retrouvailles en ce jour symbolique.

Les cérémonies officielles ont été dirigées par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Isaias Afeworki.

Vivement, que cette paix soit éternelle.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook