OÙ FAIT-IL BON D’INVESTIR EN AFRIQUE EN 2017 ?

L’Afrique, c’est 54 pays, chacun de ces pays possèdent sa culture, son histoire, sa trajectoire politique et ses réalités. Alors, si vous étiez un investisseur où voudriez-vous investir en Afrique, sur quoi vous baseriez vous pour investir ?

La réponse à notre question est détenue par "Control Risks". En effet, pour cette année 2017, l’institut "Control Risks" qui est un cabinet britannique spécialisé dans le conseil sur la sécurité dans le monde. Dans son édition annuelle a publié sa carte annuelle des risques sécuritaires et politiques qui pèsent sur les entreprises et les personnes à travers le monde (Et à lire ce qui suit, il s’agit particulièrement d’un rapport sur l’Afrique).

La mesure des risques sécuritaires se base sur 8 indicateurs : le vol, l’enlèvement, la destruction des biens, l’extorsion, la fraude, la perte de contrôle de la gestion, le vol d’information et l’expropriation. 

La mesure des risques politiques se base, quant à elle, sur sept critères : l’insécurité juridique, l’exposition à la corruption, la nationalisation, l’expropriation, les règlementations défavorables, les atteintes à la réputation et les sanctions internationales.
Risques sécuritaires en Afrique :

-Risque insignifiant :
Aucun pays africain ne figure dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire insignifiant.

-Risque faible :
15 pays africains seulement se trouvent dans la catégorie des pays «à faible risque» sécuritaire : Botswana, Namibie, Congo, Gabon, Bénin, Ghana, Guinée, Sénégal, Malawi, Cap-Vert, Seychelles, Sao Tomé & Principe, Maurice, Guinée Équatoriale, et Maroc.

Selon ce rapport, les investisseurs internationaux peuvent, en toute sécurité, s’installer dans ces six pays pour faire des affaires, y créer des filiales ou envoyer leurs représentants pour obtenir de nouveaux marchés sans que la sécurité de leurs employés ou leurs intérêts ne soient menacés.

-Risque moyen :
24 pays et territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire moyen : Afrique du Sud, Angola, Zambie, Lesotho, Swaziland, Zimbabwe, Madagascar, Tanzanie, Kenya, Ouganda, Ethiopie, Djibouti, Soudan, Erythrée, Cameroun, Tchad, Togo, Burkina Faso, Liberia, Sierra Leone, Guinée-Bissau, Tunisie, Sahara Occidental.

-Risque élevé :
13 pays et territoires du continent sont classés dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire élevé : Algérie, Egypte, Mauritanie, Mali, Niger, Tchad, Nigeria, Côte d’Ivoire, RD Congo, Rwanda, Burundi, Somaliland et Mozambique.

-Risque extrême :
4 pays figurent dans la catégorie des pays présentant un risque sécuritaire extrême : Libye, Soudan du Sud, Centrafrique et Somalie

Risques politiques en Afrique :
-Risque insignifiant :
Aucun pays africain ne figure dans la catégorie des pays présentant un risque politique insignifiant.

-Risque faible :
7 pays africains présentent un risque politique faible : Maroc, Sénégal, Cap-Vert, Seychelles, Maurice, Botswana, Namibie

-Risque moyen :
25 pays africains présentent un risque politique moyen : Tunisie, Mauritanie, Mali, Guinée, Côte d’Ivoire, Sierra Leone, Burkina Faso, Ghana, Togo, Bénin, Sao Tomé & Principe, Cameroun, Gabon, Ethiopie, Djibouti, Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda, Malawi, Zambie, Madagascar, Swaziland, Lesotho et Afrique du Sud

-Risque élevé :
20 pays et territoires africains figurent dans la catégorie des pays présentant un risque politique élevé: Algérie, Sahara Occidental, Libye, Egypte, Soudan, Soudan du Sud, Niger, Tchad, Erythrée, Somaliland, RD Congo, Nigeria, Liberia, Guinée-Bissau, Gambie, Guinée Équatoriale, Angola, Mozambique, Comores, Zimbabwe.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video