O.J. SIMPSON LIBÉRÉ PAR ANTICIPATION

Sous les verrous depuis neuf ans, suite à sa participation à un vol à main armée, O.J Simpson, légende du football américain a obtenu ce jeudi une libération anticipée. Une décision inespérée jusque là, à tel point que son avocat, Malcom LaVergne lui même se dit plus que surpris par elle. ‎

Aujourd’hui âgé de 70 ans, O.J Simpson a bénéficié du vote à l’unanimité de la commission des libérations conditionnelles du Nevada. Aussi, l’ancienne gloire de la NFL pourrait retrouver la chaleur des siens dès le 1er octobre prochain. ‎

La position de la commission demeure tout de même étonnante, en témoigne la déclaration d’un membre qui, avant d’accorder son vote en faveur de O.J Simpson affirmait, « C’était un crime grave. Vous méritez d’avoir été envoyé en prison ».

Mais elle s’explique peut-être par le fait que, le détenu Simpson à fait montre d’une conduite exemplaire derrière les barreaux. À l’annonce de la décision, l’homme a réagit dans la sobriété la plus absolue, se contentant d’un « merci », d’un sourire et de quelques signes de la main pour sa fille et son avocat.

O.J. Simpson et la justice, c’est une longue histoire, faite de rebondissements incroyables, improbables. ‎Il s’illustre sur le plan judiciaire dès le 12 juin 1994. Son ex-femme Nicole Brown et son amant Ronald Goldman sont assassinés. Étant le principal suspect, O.J Simpson fera l’objet d’un procès sur-mediatisé, le procès du sciecle à l’époque. La procès qui durera 9 mois verra l’acquittement au pénal de l’ancien sportif. En 1997, sa responsabilité sera établie durant un procès civil et il sera condamné à verser 33 millions de dollars aux familles des victimes. Une dette dont il ne s’est toujours pas acquitté à ce jour.

Toutefois dans cette affaire de vol à mains armées, l’histoire est tout de même différente. Aidé de plusieurs personnes dont deux armées, O.J avait fait une descente dans un casino afin d’y dérober des souvenirs sportifs. Pour lui ces objets avaient ‎été volés par les deux vendeurs spécialisés dans ce type de marchandises, agressés par le groupe. Une position qui n’a pas été comprise par le jury et qui lui avait alors valu une condamnation.

NegroNews‎

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook