• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • LE NIGERIA ORDONNE AUX ÉTRANGERS DE QUITTER LES ZONES MINIÈRES

LE NIGERIA ORDONNE AUX ÉTRANGERS DE QUITTER LES ZONES MINIÈRES

Le gouvernement nigérian a ordonné aux ressortissants étrangers de quitter les sites miniers du nord-ouest de l’État de Zamfara dans les 48 heures, leur reprochant une recrudescence du banditisme et des enlèvements.

Il a également annoncé une suspension immédiate des activités minières à Zamfara et dans d’autres États touchés, avertissant que les exploitants miniers qui avaient défié l’ordre verraient leurs licences révoquées.

Dans une série de tweets, le bureau du président Muhammadu Buhari a déclaré que les rapports des services de renseignements avaient « clairement établi un lien fort et flagrant entre les activités de bandits armés et de mineurs illicites » à Zamfara. « Tous les étrangers opérant dans les mines doivent fermer et partir dans les 48 heures », ajoute le communiqué.

Certains résidents de Zamfara ont manifesté samedi à Abuja, la capitale, pour exhorter M. Buhari à prendre des mesures décisives pour mettre fin à la criminalité dans cet État (situé au dans le nord du pays) où des dizaines de personnes ont été tuées cette année. Le président nigérian a nié avoir ignoré le problème. « Comment puis-je être heureux et indifférent face aux meurtres insensés de bandits par mes concitoyens ? » a-t-il dit.

La police et l’armée ont lancé l’opération Puff Adder pour mettre fin au banditisme, a annoncé le bureau du président dans un tweet. L’agence de presse Reuters rapporte que Zamfara possède d’importants gisements d’or et que des mineurs artisanaux l’introduisent clandestinement au Niger et au Togo voisins.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook