• Accueil
  • >
  • ECONOMIE
  • >
  • NIGERIA : L’EXPLOITATION DU PÉTROLE EST LANCÉE SUR LE SITE D’EGINA

NIGERIA : L’EXPLOITATION DU PÉTROLE EST LANCÉE SUR LE SITE D’EGINA

A 150 kilomètres, au large des côtes du Nigeria, les eaux profondes (1.600 mètres) du champ d’Egina ont commencé à livrer leur pétrole, a annoncé ce mercredi 2 janvier Total. Avec 24 % des parts, le groupe pétrolier français en est l’opérateur, au côté du chinois CNOOC (45 %), du brésilien Petrobras (16 %) et du nigérian Sapetro (15 %).

Pour Total, Egina marque une nouvelle étape dans l’exploitation pétrolière sous-marine, démarrée il y a plus de 10 ans.

La compagnie française Total est l’un des principaux acteurs du secteur pétrolier africain et détient les plus grandes réserves prouvées du Continent. Elle est également parmi les plus grandes sociétés pétrolières du monde.

Selon le major pétrolier français, la plateforme d’Egina devrait extraire 200 000 barils de pétrole par jour. La compagnie pétrolière a misé sur des gisements de pétrole et de gaz en eaux profondes rentables en Afrique subsaharienne, au Brésil et dans la région américaine du Golfe. Sur le Continent africain, c’est surtout en Angola et en République démocratique du Congo que la société a intensifié ses projets en eaux profondes.

Selon les estimations du major pétrolier, la production totale prévue au niveau de ces exploitations pétrolières en eaux profondes atteindra 500 000 barils de pétrole par jour d’ici 2020 et représentera plus de 35% des flux de trésorerie des prochaines années, contre environ 15% pour la production actuelle.

En 2019, Total a également prévu d’investir dans le développement du gisement de Preowei, situé dans le même bloc que le gisement d’Egina.

 

Opri Avérroèse Kalet

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video