• Accueil
  • >
  • CINÉMA
  • >
  • NETFLIX : UN DOCUMENTAIRE SUR ʺMAÎTREʺ GIMS EN PRÉPARATION

NETFLIX : UN DOCUMENTAIRE SUR ʺMAÎTREʺ GIMS EN PRÉPARATION

Toujours plus de productions originales pour Netflix France. Alors que la série tricolore Osmosis sera mise en ligne vendredi, la plateforme de streaming a profité du festival Série Mania de Lille pour annoncer ce mardi 26 mars 2019 une nouvelle salve de productions.

Netflix a donc décidé de consacrer un documentaire à Maitre Gims, produit pour la plateforme par Black Dynamite et Chahawat, qui produit les concerts du rappeur. Son titre provisoire est Gims, tout comme le nouveau nom de scène de l’artiste, qui a décidé de tomber le « maître« .

Le synopsis original 

Ce documentaire dévoile l’homme aux lunettes noires et aux 5 millions d’albums vendus. Un véritable voyage intime, de Paris à Marrakech, en passant par les États-Unis, jusqu’à Kinshasa, sa ville natale. Un an dans l’envers du décor, GIMS dévoile l’enregistrement de son album événement « Ceinture Noire » ainsi que la préparation de sa tournée monumentale « Le Fuego Tour », passant par le Stade de France.

En plus de celui-ci, nommé temporairement GIMS, place au sport. Alors que Netflix mettait en ligne un documentaire sur Antoine Griezmann le jour de l’anniversaire du footballeur, Netflix prépare aussi un documentaire sur le footballeur Nicolas Anelka, « ex-enfant prodige du football mondial » qui prend la parole « sans concession », promet la plateforme avec des interviews et témoignages de Paul Pogba, Omar Sy, Patrice Evra, Arsène Wenger ou encore Thierry Henry.

Un film d’action avec Sami Bouajila

La série documentaire « Move » (titre provisoire) s’intéressera à la danse en suivant le processus créatif de six chorégraphes dont on ne connaît pas l’identité pour le moment. « Du flamenco au gaga vertigineux, du dancehall jamaïcain à la danse contemporaine et urbaine américaine », annonce simplement le roi de la SVOD.

Autre nouveauté à venir: le réalisateur Julien Leclercq, à qui l’on doit déjà les films « Gibraltar » ou « Braqueurs », sera derrière la caméra pour le long-métrage « La terre et le sang » avec Sami Bouajila (« Indigènes »), Samy Seghir, Sophia Lesaffre ou encore Redouane Harjane au casting. Le pitch tourne autour de l’histoire d’une scierie familiale, qui emploie des anciens détenus et des jeunes en réinsertion, qui devient le décor d’un trafic de drogue risqué.

 

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook