• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • NETFLIX ANNONCE LA CRÉATION DE LA SÉRIE AFRICAINE  »MAMA K’S TEAM »

NETFLIX ANNONCE LA CRÉATION DE LA SÉRIE AFRICAINE  »MAMA K’S TEAM »

Netflix a annoncé la création de sa première série animée africaine originale. « Mama K’s Team 4 » produite par le studio primé basé en Afrique du Sud Triggerfish Animation, et le spécialiste du divertissement pour enfants et familles basé à Londres, CAKE, est une série animée avec des super-héros africains que vient d’acquérir le géant Américain du streaming vidéo, dans le cadre de son acquisition croissante de contenu en Afrique.

Conçue par l’artiste camerounais Malcolm Wope, le scénario raconte l’histoire de quatre adolescentes vivant dans une version futuriste de Lusaka, la capitale de la Zambie. Les filles sont recrutées par un ancien agent secret pour sauver le monde, a déclaré la société dans un communiqué annonçant l’accord.

L’histoire est écrite par Malenga Mulendema, une écrivaine zambienne, l’un des huit gagnants de l’initiative 2015 Triggerfish Story Lab, un concours de talents pour les conteurs africains. Mulendema a grandi en regardant des dessins animés. Elle s’est demandée pourquoi aucun des héros ne lui ressemblait : « En créant un spectacle de super-héros à Lusaka, j’espère présenter au monde entier quatre filles africaines fortes qui passent la journée de façon amusante et folle. Plus important encore, je veux illustrer le fait que n’importe qui, de n’importe où, peut être un super-héros », a-t-elle dit dans la déclaration de Netflix.

Depuis ses débuts en Afrique en 2016, la société a investi dans des contenus originaux provenant du continent. Netflix a récemment nommé la productrice de films kenyans, Dorothy Ghettuba au poste de responsable pour international Originals. À travers, ses actions dans le milieu cinématographique, la société témoigne de son intention de commander plus de contenu africain.

En 2015, Netflix a payé 12 millions de dollars pour les droits de distribution mondiaux de « Beast of no Nation » avec l’acteur primé Idris Elba, en tant que général de guerre dirigeant un groupe d’enfants-soldats dans une Pays d’Afrique de l’Ouest. En septembre dernier, Netflix a acheté son premier film, Lionheart, à Nollywoood, la deuxième plus grande industrie cinématographique au monde en termes de production. Il a également acquis les droits pour ajouter le film nigérian « Chief Daddy » à sa plate-forme le mois dernier. Des actions qui ont attiré l’attention du public africain.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook