[MUSIQUE] GUYANE : DISPARITION DE TONTON JO

Décédé d’un AVC ce dimanche 8 février à l’âge de 72 ans, le chanteur (« crooner à la voix d’or ») et animateur radio Joseph Mondésir – surnommé Tonton Jo par les enfants – laisse un grand vide dans le paysage musical et radiophonique guyanais. Les hommages pleuvaient ce lundi en l’honneur du compositeur et interprète de titres incontournables comme Domino, Le fils de l’esclave, Badaw ou encore l’Age d’or.

Ses collègues de Guyane 1ère avec qui il a animé pendant 27 ans jusqu’en juin 2014 avant de prendre sa retraite, ont parlé hier d’un « monument de la musique et de l’âme créole moderne qui s’éteint ; une voix de crooner irremplaçable » mais aussi d’un « collègue aimé, apprécié et respecté pour son savoir et sa gentillesse. » Il était rentré chez RFO au début des années 1990.

« Sa musique, ses chansons, ses dolos, ses contes et légendes, ses animations à la radio, sa joie de vivre ont traversé le temps et marqué plusieurs générations » commentait Antoine Karam. Le sénateur George Patient a lui aussi souhaité rendre « un hommage appuyé au militant associatif très engagé en faveur de la jeunesse et de nos gangans. C’est un grand homme de cœur, d’une grande sensibilité, que la Guyane vient de perdre. »

Marie-Laure Phinéra-Horth « se souviendra de lui comme l’un des dépositaires de la langue créole, des traditions et des coutumes guyanaises. » Pour François Ringuet, « ce natif de St-Laurent a su chaque matin (…) nous transmettre l’histoire de la Guyane, notamment grâce aux personnes âgées auxquelles il était profondément attaché (…) tout en faisant le lien avec la nouvelle génération. »

L’association « Les Frères de la Crik » a également rendu hommage au « Grand Frère qu’il était et restera, à l’artiste, au patrimoine humain de Guyane. Ta présence régulière dans le quartier du Village chinois à la Crik, lors de tes marchés et tes rencontres avec nos Gangans » se souvient le président Jean-Yves Tarcy. Tonton Jo était très attaché au quartier dans lequel il avait vécu pendant de nombreuses années. ES

Source : http://www.lekotidien.fr/…/4908-la-guyane-pleure-la-dispari…

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video